Légitime dépense


Greffe de cheveux

Émission du 11 janvier 2010

Journaliste(s) à la recherche : Nathalie Lemieux

Votre crâne dégarni vous met de mauvais poil? Vous êtes à un cheveu de succomber à une greffe? Avant de vous faire implanter quelques greffons, Légitime dépense vous propose une incursion dans les coulisses d’une clinique médicale spécialisée afin d’évaluer si cette option est envisageable pour vous. Découvrez aussi des alternatives médicales à la micro greffe qui pourraient s’avérer moins coûteuses. Bref! Un guide pratique pour vous aider à retrouver une belle chevelure… sans vous déplumer!

Thème(s) : Santé

Greffe de cheveux

Pour certaines personnes, la calvitie peut avoir un impact considérable sur l’estime de soi.

Dans certains cas, la perte des cheveux est occasionnée par la prise de médicaments ou par une maladie grave qui doit être traitée. Dans d’autres cas… elle est permanente.

«Chez les hommes, la cause de la perte des cheveux est principalement hormonale», dit le Dr Marie-Pierre Le Guillan, chirurgienne à la Clinique Ultragreffe. «Chez les femmes, ce n’est pas toujours le cas… Certaines vont souffrir d’un problème hormonal, mais pour une majorité d’entre elles la science n’a pas encore trouvé la cause de cette perte de cheveux.» Elle ajoute dans un même souffle que c’est un mythe de penser que le port d’une casquette ou notre rythme de vie parfois stressant peuvent causer une perte de cheveux!

Heureusement, il existe une solution efficace et permanente pour retrouver ses cheveux perdus : la greffe.

Qu’est-ce que la greffe de cheveux

La greffe de cheveux est une chirurgie mineure qui se pratique sous anesthésie locale, en clinique privée. L’opération dure généralement de 4 à 6 heures et selon le cas, une ou plusieurs séances peuvent être nécessaires.

«La technique a beaucoup évoluée au cours des dernières années, affirme le Dr Le Guillan. Aujourd’hui, le cuir chevelu des personnes qui ont reçu une greffe ne ressemblera pas à la plantation des cheveux d’une poupée, comme c’était le cas il y a quelques années.»

La technique utilisée aujourd’hui est la micro greffe, une technique où on implante une racine de cheveux par incision. Le résultat est étonnant… et invisible.

Déroulement de l’intervention

Dans un premier temps, une fine lanière de cheveux est prélevée par le médecin à l’arrière de la tête du patient. Les cheveux qui poussent dans cette zone ont la propriété d’être permanents. Cette fine lanière est ensuite divisée en centaines de greffons qui seront implantés individuellement dans la zone dégarnie du cuir chevelu.

Cette intervention devrait toujours se dérouler sous supervision médicale.

«Au moment de la chirurgie, le patient ne ressent pas de douleurs puisqu’il est sous anesthésie locale. Dans les 24 à 48 heures suivant l’intervention, les douleurs pourront être soulagées avec du Tylenol ou de l’Advil… note le Dr Le Guillan. Il n’est pas nécessaire de prendre un congé du travail pour les douleurs mais cependant, la greffe sera apparente de cinq à sept jours suivant l’opération.»

La chirurgienne ajoute que la greffe de cheveux laissera une cicatrice permanente derrière la tête mais que cette cicatrice ne sera pas apparente puisque les cheveux la dissimuleront.

Quelques semaines après la greffe, les cheveux implantés repousseront de façon permanente. Vous pourrez alors les brosser, les colorer et les coiffer comme bon vous semble !

Qui pratique la greffe de cheveux

Au Québec, seul un médecin peut pratiquer la greffe de cheveux. Dans ce domaine, l’OPC et le Collège des médecins ont très peu de plaintes à signaler. Mais avant de faire votre choix, vérifiez quand même les antécédents de la clinique et du médecin qui pratiquera l’intervention. Pour confirmer son expertise dans le domaine, vérifiez si votre médecin est membre de l’International Society of Hair Restoration Surgery.

Il faut toujours se rappeler que la greffe de cheveux est une chirurgie qui nécessite avant toute chose une évaluation médicale. «Il faut vous assurer que le médecin va procéder à une évaluation complète de votre cas et qu’il travaille avec des microscopes… puisqu’une micro greffe se pratique avec des microscopes !» précise le Dr Le Guillan.

Avant de passer sous le bistouri, choisissez une clinique où vous pourrez rencontrer un médecin et non un vendeur. Ce spécialiste devra vous accorder au moins 30 minutes afin d’évaluer votre cas et déterminer si vous êtes un bon candidat à la greffe de cheveux.

La greffe : du cas par cas

Même si elle est la solution idéale et permanente pour ceux et celles qui ont une calvitie, la greffe ne s’adresse pas à tous les candidats… C’est du cas par cas.

Exemple 1 : Si vos cheveux sont légèrement clairsemés, la greffe n’est peut-être pas la solution idéale pour vous.

Exemple 2 : Si vos cheveux sont clairsemés et qu’il y a une perte un peu plus importante qui laisse voir votre cuir chevelu à certains endroits, la greffe peu être indiquée.

Exemple 3 : Les gens qui ont une calvitie avancée sont de bons candidats à la greffe de cheveux.

Exemple 4 : La greffe de cheveux est aussi indiquée pour ceux et celles qui souhaitent abaisser leur ligne frontale, par exemple.

Évolution de la calvitie chez les femmes.

Chez les femmes le processus de la calvitie commence d’abord pas un amincissement des cheveux. Ils ne sont pas moins nombreux ; ils sont simplement plus minces. «Dans ce cas, ce n’est pas le bon moment pour faire une greffe», dit le Dr Le Guillan.

Par contre, dans le cas ou la perte de cheveux est importante et que la densité a diminuée, la greffe de cheveux peut être envisagée, même s’il n’y a pas de zone complètement dégarnie sur le cuir chevelu.

Le coût d’une greffe de cheveux

Le coût d’une première consultation peut aller jusqu’à 80 $. Vous sortirez alors avec une ordonnance précisant le nombre de greffons qui devront être implantés et un prix que vous pourrez alors comparer avec celui que vous proposer d’autres cliniques.

«Chaque clinique fonctionne de façon différente. Il faut donc vous assurer du nombre de greffons qu’on vous implante pour le montant que vous aller payer», ajoute le Dr Marie-Pierre Le Guillan, chirurgienne à la Clinique Ultragreffe.

Exemple de coût pour une greffe de cheveux :

1- Madame veut simplement augmenter la densité de ses cheveux au niveau des tempes. Coût estimé : 2000 $.

2- Monsieur s’est fait implanter 1072 greffons pour couvrir son front dégarni. Coût estimé : 3 700 $. Le résultat final est surprenant…

Dans la plupart des cliniques spécialisées dans la greffe de cheveux, il faut compter près de 3500 $ pour 1000 greffons. Pour une calvitie vraiment importante, prévoyez jusqu’à 12 000$ pour retrouver une chevelure abondante.

Une technique plus récente pourrait faire doubler la facture.

«Cette nouvelle technique s’appelle l’extraction folliculaire. On prélève les cheveux un à un par la racine en faisant de petits punch plutôt que de prélever une languette de cheveux», explique la chirurgienne. «La technique est plus coûteuse, on parle du double du prix, mais elle ne laisse aucune cicatrice.»

Financement ?

Pour retrouver une tête chevelue, il faut être prêt à débourser de gros montants! Et rares sont les cliniques qui offrent un plan de financement.

En outre, la greffe n’est pas remboursée par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) et rarement par les assurances privés.

Mais gardez votre reçu : l’intervention est déductible d’impôt au fédéral.

Solutions alternatives à la greffe de cheveux

Des traitements médicaux complémentaires ou alternatifs à la greffe peuvent aussi ralentir la chute des cheveux et même parfois en faire repousser quelques-uns...

«Il y a deux médicaments qui ont été approuvés par la FDA. Il y a un médicament qui s’appelle le Propecia. Il peut être prescrit pour la chute de cheveux chez les hommes mais ne doit pas être utilisé par les femmes. L’autre traitement, c’est une lotion qu’on doit appliquer sur le cuir chevelu deux fois par jour. Les hommes ou les femmes peuvent utiliser ce médicament connu sous le nom de Minoxidil ou Rogaine» poursuit le Dr Le Guillan.

Au Canada, seul un médecin peut prescrire ces médicaments. Il faut s’attendre à débourser 70 $ par mois pour le Propécia et de 35 $ à 45 $ par mois pour le Rogaine. Ces médicaments ne sont pas couverts par la RAMQ mais sont parfois remboursés par certains assureurs privés.

«Il faut bien comprendre qui si vous cessez l’utilisation de ces médicaments, les cheveux tomberont pour de bon…» dit le
Dr Marie-Pierre Le Guillan.

Faites le calcul : à 70 $ par mois, ça pourrait finir par coûter plus cher qu’une greffe pour un résultat moins spectaculaire!

Autre solution à la perte de cheveux? Les traitements au laser qui ralentiront la perte de cheveux et permettront tout au plus une légère repousse. Vous devez vous attendre à débourser de 2500 $ à 3000 $ et le traitement va durer de six à 12 mois.

Comme pour les médicaments, les traitements au laser sont moins perceptibles que la greffe. Ils ralentiront la perte de cheveux et permettront tout au plus une légère repousse.

Conclusion

Au final, la seule solution permanente au crâne dégarni, c’est la greffe de cheveux! Le taux de succès est très élevé, mais comme tout acte médical, il n’y a pas de garantie.

Informations complémentaires

Clinique Ultragreffe
1112 avenue Laurier Ouest
Outremont, QC H2V 2L4
(514) 733-2527
Site web : http://www.ultragreffe.com

Collège des médecins
http://www.cmq.org

International Society of Hair Restoration Surgery
http://www.ishrs.org