Légitime dépense


Foyer à l’éthanol

Émission du 9 décembre 2013

Journaliste(s) à la recherche : Marianne Chouinard

Le foyer à l’éthanol représente une solution intéressante pour les propriétaires qui ne peuvent installer un foyer au bois ou au gaz. Conçus pour l’ambiance et non pour le chauffage, les foyers à l’éthanol sont de plus en plus populaires. Ils sont beaux, abordables et accessibles. Mais, il faut rester prudent lorsque vient le temps de faire un choix et privilégier les modèles conformes aux certifications canadiennes. Légitime dépense vous propose des conseils d’achat pour éviter de vous retrouver entre deux feux.

Thème(s) : Habitation: construction, rénovation et entretien

Foyer à l’éthanol

Populaire auprès des jeunes couples en appartement ou en condo, le foyer à l'éthanol est aussi prisé des retraités qui s’achètent un condo ou des familles avec des enfants plus âgés qui redécorent leur salon.Il est également une bonne option pour les Montréalais, puisque la Ville interdit maintenant l’installation de tout nouveau foyer au bois sur son territoire.

Comment fonctionne-t-il?

Le foyer à l’éthanol fonctionne sur le même principe qu’un brûleur à fondue. Il suffit de remplir un réservoir avec de l’éthanol, qu’on appelle aussi bioéthanol. Il s'agit d'un alcool éthylique d’origine végétale le plus souvent fait à partir de maïs.

Avantages et désavantages

Facile à installer, il ne demande pas beaucoup d’entretien, puisqu’il ne nécessite pas de cheminée. De plus, s’il n’est pas encastré, il est facile à déménager.

Il ne dégage ni fumée, ni poussière, ni odeur. Il est donc un plus écologique que les autres foyers. Seules une faible quantité de monoxyde de carbone et de la vapeur d’eau sont dégagées lors de la combustion.

Le foyer à l’éthanol est toutefois strictement décoratif. Il crée certes une ambiance chaleureuse, mais ne chauffera pas une pièce. Un foyer encastré sera aussi plus laborieux à installer. Pensez-y avant de faire votre choix.

De table, de sol ou mural?

Trois types de foyers à l’éthanol sont offerts sur le marché. Pour les foyers muraux, il existe des modèles encastrables et d’autres non. Ceux-ci se détaillent entre 400 $ et 2500 $, environ.

Du côté des foyers de sol et de table, on trouve des modèles d’intérieur et d’extérieur, ainsi que des foyers de sol à insérer dans un foyer existant. Les foyers de table varient entre 80 $ et 500 $ et ceux de sol vont de 300 $ à 1000 $.

Évidemment, les prix varient d’une compagnie à l’autre et selon la qualité et la provenance du foyer.

Homologation

Si vous optez pour un foyer mural, assurez-vous que celui-ci est homologué, c’est-à-dire qu’il doit être approuvé par le gouvernement canadien et être certifié par une norme. Cette dernière certifie notamment que l’appareil dispose d’une vitre de protection, d’une double paroi et d’un dispositif antidébordement. Cherchez sur l’emballage la mention UL ou ULC. Privilégier les marques québécoises et européennes réputées pour leur qualité.

Cette norme peut être exigée par votre assureur ou la réglementation en vigueur dans votre municipalité. Alors, avant de vous présenter en magasin, vérifiez auprès de votre municipalité, de votre service de sécurité-incendie et de vos assureurs, quelles sont leurs exigences au sujet des foyers à l’éthanol.

En magasin, vous trouverez notamment les marques québécoises Décoflamme et J.A. Roby, ainsi que les entreprises australiennes Ecosmart et Polonaises Planika, qui sont homologuées.

En ce qui concerne les foyers de table et de sol, qui ne sont pas homologués, assurez-vous qu’ils ne dépassent pas 10 000 BTU. Au-delà de ça, le foyer sera trop puissant. Une vitre en verre trempé d’au moins dix millimètres d’épaisseur est aussi un gage de sécurité.

Éthanol

Pour environ 4 heures de feu, un foyer brûlera environ 1 litre de bioéthanol. Celui-ci se vend en contenant de 4 litres et coûte environ 5 $ le litre.

Il est conseillé d’utiliser l’éthanol suggéré par le fabricant. Un éthanol de moins bonne qualité peut contenir des impuretés, ce qui engendre une mauvaise combustion et devient donc plus nocif pour la santé.

Pour une utilisation sécuritaire

Il est important de suivre les instructions du fabricant. Si c’est un appareil utilisé à l’intérieur, installez-le dans une pièce aérée. Les foyers à l’éthanol sont déconseillés dans les chambres à coucher ou la salle de bain. Il est aussi conseillé d’installer un détecteur de monoxyde de carbone.

Ne remplissez jamais le réservoir lorsqu’il est encore chaud. Attendez une quinzaine de minutes.

N’entreposez pas plus de 5 litres d’éthanol à la maison. Éloignez-le de toute source de chaleur et ne le gardez pas dans la même pièce que le foyer.

Modèles recommandés

Marc-André Lalonde, gérant de la Quincaillerie Ace de Sainte-Julie, recommande les modèles suivants :

Foyer mural encastrable
Aso — 700 $
Distribuée par Le monde du foyer

Foyer de sol
Majestic — 990 $
Éco-Feu

Foyer de table
Majesty — 200 $
Éco-Feu

Intervenant

Marc-André Lalonde
Gérant de la Quincaillerie Ace de Sainte-Julie
https://lemondedufoyer.com/index.php


Pour en savoir plus

Eco-Feu
http://www.eco-feu.com/

DecoFlame
http://www.decoflame.ca/

EcoSmart
http://www.ecosmartfire.fr/

Le monde du foyer (Quincaillerie Ace de Ste-Julie)
https://lemondedufoyer.com/index.php

J.A. Roby
http://jaroby.com/

Planika
http://www.planikafires.com/