Légitime dépense


Acheter un condo sur plan

Émission du 25 novembre 2013

Journaliste(s) à la recherche : Marianne Chouinard

Lorsqu’on achète un condo neuf, on peut profiter de prix avantageux, choisir les finis et revêtements qui nous plaisent, modifier les plans pour avoir une résidence à son goût. Mais, en signant avant même que le condo ne soit construit, sachez que vous achetez aussi une part de risques. Délais de livraison, superficie plus petite, insonorisation de moindre qualité, les frustrations peuvent être nombreuses. Légitime dépense fait un tour d’horizon des précautions à prendre lorsqu’on achète un condo sur plan, parce qu’un client averti en vaut deux!

Thème(s) : Habitation: construction, rénovation et entretien

Acheter un condo sur plan

Acheter un condo neuf comporte plusieurs avantages, à commencer par le prix qui est souvent réduit pour les premiers acheteurs. L’entrepreneur a avantage à vendre des unités rapidement pour obtenir le financement nécessaire à la construction de son projet. Les premières unités vendues sont donc souvent moins chères.

Un condo neuf permet aussi de choisir son emplacement. Préfère-t-on côté soleil ou côté cour? Veut-on être au premier ou au dernier étage? Il est aussi possible de choisir parmi une variété de matériaux de finition comme les armoires, les revêtements de sol, la robinetterie. Dans certains cas, l’acheteur peut même décider de faire réaménager des espaces.

Mais acheter sur plan comporte certains risques. Certaines vérifications s'imposent donc avant que le condo de vos rêves se transforme en véritable cauchemar.

Que faire avant de signer?

Philippe St-Pierre, porte-parole de CAA Habitation, conseille de vérifier la réputation de l’entrepreneur et du promoteur. Pour ce faire, vous pouvez visiter les autres projets déjà construits par le promoteur et parler aux gens qui y habitent. Ont-ils eu des problèmes au moment de la livraison? Si oui, ces problèmes ont-ils été réglés dans des délais raisonnables?

Vérifiez aussi les antécédents judiciaires du promoteur et de l’entrepreneur sur le site de la SOQUIJ et les antécédents du constructeur auprès de l’Office de la protection du consommateur pour vérifier si des plaintes ont été déposées contre lui. Assurez-vous également qu’il est enregistré auprès de la Régie du bâtiment du Québec.

Auprès de la municipalité, vérifiez le zonage, afin de savoir ce qui se construira autour de l’immeuble. Y aura-t-il un bâtiment de dix étages construit juste à côté au cours des prochains mois?

Bien lire le contrat de copropriété

Philippe St-Pierre conseille aussi de demander à voir les règles de copropriété. « Il est important de les connaître avant d’acheter, parce que vous vivrez en communauté. Avez-vous droit à un chien, par exemple? Certains l’interdisent. Informez-vous sur la présence ou non de rangements au sous-sol, d’un stationnement pour vélo ou pour la voiture, etc. »

Évitez aussi le piège des frais de condo peu élevés, souvent utilisés comme levier de vente. Ceux-ci pourraient grimper rapidement après quelques mois, lorsqu’il y aura des réparations et de l’entretien à faire sur l’immeuble ou les installations. Les immeubles qui offrent des services comme une piscine, une salle d’exercice ou un ascenseur auront généralement des frais de condo plus élevés en raison de l’entretien coûteux de ces installations.

Les garanties

La garantie de maisons neuves, ou la garantie Abritat de l’APCHQ (Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec) protège les constructions neuves contre les défauts de constructions.

Par contre, au-delà de quatre étages, les constructeurs ne sont pas assujettis à ce genre de garantie, bien que certains l'offrent tout de même. Assurez-vous donc des protections offertes.

Mais attention, les garanties protègent souvent davantage les intérêts des constructeurs que ceux des acheteurs. En cas de travaux mal exécutés, les démarches risquent d’être longues et coûteuses pour obtenir réparation. D’où l’importance de mener une petite enquête sur l’entrepreneur avant d’acheter votre condo sur plan.


Problèmes rencontrés le plus fréquemment

Retards de livraison
C’est l’un des problèmes les plus fréquents lors de l’achat d’un condo neuf. Philippe St-Pierre conseille de négocier la date de livraison et des indemnités, si retard il y a et que la faute incombe à l’entrepreneur.

Superficie réduite
Il arrive souvent que des unités soient livrées avec quelques pieds carrés en moins. Cette situation n’est pas anormale, car il peut exister de légères différences entre les plans et les impératifs de la construction. Mais, si votre unité est 20 % plus petite que prévu, ce n’est pas normal. « Demandez la superficie nette de l’unité, parce que le balcon et les escaliers sont parfois compris dans la superficie brute. »

Insonorisation déficiente
Un autre problème fréquent rencontré par les acheteurs est l’insonorisation. Après quelques semaines, vous vous apercevez que vous entendez tout ce que fait votre voisin… Votre condo est donc mal insonorisé. Avant d’acheter, assurez-vous qu’il sera insonorisé selon la norme STC50, qui est recommandée pour les habitations. « Cette norme doit être effective et non
théorique », souligne Philippe St-Pierrre. « Assurez-vous que c’est écrit noir sur blanc dans le contrat de vente. »

Matériaux non conformes
Il arrive parfois que le comptoir promis ne soit pas celui installé dans la cuisine ou que la qualité du tapis demandée soit inférieure à ce qui était convenu. Encore là, Philippe St-Pierre précise qu’il est important de tout indiquer au contrat.

Inspection

Au moment de la prise de possession, vous devez faire le tour de votre condo avec un représentant et vérifier point par point les travaux mal réalisés ou ce qui ne correspond pas à vos demandes. Prenez des photos et faites une liste. Philippe St-Pierre recommande de faire une deuxième inspection avec un inspecteur indépendant. Exigez que les réparations soient faites le plus rapidement possible.

En cas de problèmes, réclamez d’abord réparation auprès de l’entrepreneur. Si votre condo est garanti, vous pouvez avoir recours à la garantie, mais sachez que les démarches sont souvent longues et complexes.

Recommandations de notre expert

Philippe St-Pierre conseille fortement de s’adjoindre les services d’un notaire dès le début, surtout s’il s’agit de votre première propriété. Ce n’est pas gratuit, mais ses conseils pourraient vous permettre des erreurs qui peuvent s’avérer encore plus coûteuses. « Il pourra analyser beaucoup d’éléments auxquels vous n’aurez pas pensé : l’achat de la copropriété, le syndicat, les administrateurs, etc. », explique-t-il. « Acheter un condo sur plan est plus complexe que l’achat d’une maison unifamiliale déjà existante, dont on peut connaître les défauts. Il est d’être capable de déceler les pièges et de poser les bonnes questions. »

Intervenant

Philippe St-Pierre
Porte-parole CAA Québec Habitation
https://www.caaquebec.com/

Pour en savoir plus

SOQUIJ
http://jugements.qc.ca/

Office de la protection du consommateur
http://www.opc.gouv.qc.ca/

Régie du bâtiment du Québec
https://www.rbq.gouv.qc.ca/

Quelle garantie pour un condo?
La Presse
http://affaires.lapresse.ca/201204/16/01-4515783-quelle-garantie-sur-un-condo-quasi-neuf.php

Garantie pour les maisons neuves
La Presse
http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201310/31/01-4705571-maisons-neuves-proprietaires-au-bord-de-la-crise-de-nerfs.php

Protégez-Vous
Achat d’un condo neuf : un plan risqué
http://www.protegez-vous.ca/maison-et-environnement/achat-dun-condo-neuf-un-plan-risque.html