Légitime dépense


Soutien-gorge de sport

Émission du 30 septembre 2013

Journaliste(s) à la recherche : Marianne Chouinard

Les sportifs et sportives n’hésitent pas à investir dans des équipements et des vêtements performants et de qualité. Mais, il est rare que les femmes portent une attention spéciale à l’achat d’un soutien-gorge de sport. C’est pourtant essentiel. Non seulement rend-il la pratique d’une activité plus agréable et confortable, mais il protège aussi contre les déchirures des ligaments qui soutiennent les seins. Légitime dépense magasine des soutiens-gorge de sport parfaitement adaptés à vos activités.

Thème(s) : Divers , Santé , Sports et loisirs

Soutien-gorge de sport

Lorsqu’on est une femme sportive, il est indispensable de porter un soutien-gorge adapté à l’activité physique que l’on fait. Mais comment choisir celui qui convient? Matière, largeur des bretelles, coutures, ajustement, type d’activité, plusieurs éléments sont à considérer au moment de magasiner. Légitime dépense vous dit quoi regarder pour un soutien-gorge de sport idéal.

Plusieurs femmes négligent de porter un soutien-gorge de sport adapté à leur activité. Certaines se contentent même de porter leur soutien-gorge de tous les jours. Grave erreur! Le soutien-gorge de sport est primordial dans l’équipement sportif des femmes.

En effet, lorsqu’on pratique un sport, les seins subissent des rebonds d’impact divers. À la longue, ces rebonds usent les ligaments de Cooper, qui retiennent les seins. La poitrine peut donc s’affaisser progressivement. Et le soutien-gorge classique perdrait environ 50 % de sa capacité de maintien lorsqu’on le porte pour courir, par exemple.

La solution réside donc dans les soutiens-gorge qui plaquent la poitrine pour l’empêcher de bouger ou qui immobilisent la poitrine par un maintien plus rigide.

Le type d’activité physique
Avant tout, vous devez connaître le type d’activité physique que vous pratiquerez. Ceci détermine le type de soutien qui vous convient. Sur le marché, on trouve trois types de soutien : impact léger, impact moyen et impact élevé.

Les modèles à faible impact sont idéals pour la randonnée pédestre et les activités avec un minimum de rebonds. Les soutiens-gorge à impact moyen peuvent être portés pour le vélo, le patin à roues alignées et le ski de fond. Alors que ceux à impact élevé conviennent à la course et l’entraînement en salle de sport.

Encapsulé ou compressif?
On trouve deux types de soutiens-gorge de sport sur le marché : ceux à maintien encapsulé avec bonnets et ceux que l’on appelle compressifs, qui écrasent la poitrine. Ce dernier est plus adapté aux poitrines de tailles petites à moyennes, alors que ceux à maintien encapsulé convient très bien aux poitrines plus fortes.

Plus le soutien-gorge recouvre la poitrine et monte haut, plus la surface stabilisante est grande.

La plupart des modèles compressifs s’enfilent par-dessus la tête, ce qui n’est pas évident pour les femmes moins flexibles. Il faut dans ce cas opter pour un soutien-gorge qui s’attache avec des agrafes. Et on conseille de toujours attacher le soutien-gorge aux deuxièmes agrafes, parce que la cage thoracique prend de l’expansion lorsqu’on est essoufflée.

Bretelles, jamais élastiques!
Les bretelles élastiques ne sont pas adaptées à l’activité physique, puisqu’elles entraînent des rebonds de la poitrine. Par ailleurs, on doit rechercher le maximum d’ajustement et de stabilité. Les bretelles ajustables sont donc un plus. Elles sont toutefois moins essentielles pour les petites poitrines, parce que les seins sont moins lourds. Les femmes à fortes poitrines privilégieront des bretelles plus larges.

Coutures, les plus discrètes possibles
Portez également une attention aux coutures. Elles ne doivent pas être trop prononcées, parce qu’une fois que le soutien-gorge est un peu agrandi, elles peuvent causer de l’irritation à cause du frottement sur la peau.

Recherchez des coutures plates, recouvertes d’un ourlet ou encore mieux un soutien-gorge de sport sans coutures.

Le tissu, privilégier les fibres synthétiques
Quant au tissu, le coton est à proscrire, puisqu’il ne respire pas et garde l’humidité. Privilégiez des modèles à base d’élasthanne combiné à du polyester. On en trouve plusieurs marques, comme Drylayer, Meryl et Coolmax. Assurez-vous qu’il est doux pour un maximum de confort.

Modèles recommandés
Sylvie Plante, conseillère aux ventes et aux achats à la Boutique Courir de Montréal, recommande la Fiona de Mooving Comfort à 55 $. Il s’agit d’un modèle très populaire qui convient aux petites et moyennes poitrines. Bien qu’il s’agisse d’un modèle compressif, il permet tout de même de conserver un minimum de formes. Ses bretelles sont ajustables.

Pour les poitrines plus fortes, Sylvie Plante, suggère le modèle Juno aussi de Mooving Comfort. Bien qu’il s’enfile par-dessus la tête, il demeure facile à mettre, puisque ses bretelles s’ouvrent complètement. Elle se détaille
60 $.

Et afin de savoir si le modèle que vous convoitez vous convient, n’hésitez pas à faire des sauts sur place en cabine d’essayage. Ceci demeure le meilleur moyen pour juger de son soutien.

Les invités

Sylvie Plante, conseillère aux ventes et aux achats à la Boutique Courir Montréal
http://www.boutiquecourir.com/

Pour en savoir plus

Mooving Comfort
http://www.movingcomfort.com/