Légitime dépense


Guide d’achat de clôtures

Émission du 18 mars 2013

Journaliste(s) à la recherche : Marianne Chouinard

Vous avez besoin d’intimité ou désirez sécuriser une piscine? Les raisons sont nombreuses pour entreprendre l’installation d’une clôture. Mais qui dit clôture dit dépenses considérables. Alors, avant que vous vous lanciez dans un tel projet, Légitime dépense vous propose un guide d’achat axé sur les matériaux offerts, leurs avantages et inconvénients, et, bien sûr, leurs prix.

Thème(s) : Habitation: construction, rénovation et entretien

Guide d’achat de clôtures

Chien envahissant, besoin d’intimité, piscine à protéger, chicane de voisins, les raisons sont nombreuses pour entreprendre l’installation d’une clôture. Mais choisir parmi les nombreuses options offertes n’est pas évident. Légitime dépense fait le tour des possibilités.

Maille de chaîne
La maille de chaîne, communément appelée clôture Frost, s’avère l’option la moins coûteuse. Résistante et durable, elle ne demande aucun entretien, mais ne représente pas le choix le plus esthétique. Pour y remédier, il est possible d’y ajouter des lattes de PVC, ce qui procurera aussi plus d’intimité.

Ce type de clôture se vend en moyenne 12 $ le pied linéaire. Quant aux lattes, elles sont offertes en paquet pour environ 40 $ et couvrent 10 pieds linéaires.

Fer ornemental
Afin d’obtenir un effet plus recherché, le fer ornemental est tout indiqué. Il ne requiert aucun entretien et, en métal galvanisé, ne rouillera pas tant qu’il ne sera pas égratigné. Ce type de matériau coûte environ 55 $ le pied linéaire pour un modèle de base.

Aluminium
L’aluminium s’avère aussi une bonne option pour un fini plus esthétique. En plus de ne pas rouiller et de ne demander aucun entretien, l’aluminium est le produit le plus durable sur le marché. Il est évidemment plus dispendieux que la maille de chaîne, car installation incluse, on doit compter un minimum de 35 $ le pied linéaire. Sachez toutefois que son prix peut facilement monter à 100 $ le pied linéaire pour un modèle plus raffiné.

PVC
Ce matériau très résistant ne nécessite aucun entretien et offre le plus d’intimité. Le choix des couleurs se limite toutefois presqu’exclusivement au blanc. Il se détaille à environ 55 $ le pied linéaire.

Bois traité ou non traité
Mentionnons enfin la traditionnelle clôture de bois. Qu’il soit traité ou non, c’est le matériau qui exige le plus d’entretien. Le bois travaille beaucoup une fois installé. Si la clôture est trop près du sol, son bois pourrira prématurément. Mais ce matériau demeure la meilleure option pour donner du cachet à une cour.

On trouve plusieurs essences de bois, comme le pin, l’épinette et le cèdre rouge ou blanc. Ce dernier grisonnera avec le temps s’il n’est pas recouvert de teinture ou d’huile. Celui-ci est également 40 % plus cher que le bois traité. Assurez-vous aussi que les clous sont galvanisés, sinon ils laisseront des lignes noires le long des planches.

Pour une clôture de quatre pieds de hauteur, le prix du pied linéaire débute à 27 $, mais vous dénicherez aussi des pieds linéaires à 50 $, selon les modèles.

Par contre, le bois s’avère le meilleur choix pour ceux qui veulent installer leur clôture eux-mêmes. Pour une qualité optimale, choisissez un bois traité sous pression, plus durable que les autres.

Tous ces prix varient bien sûr d’un fabricant à l’autre et selon la qualité des produits.

Avant de vous lancer…

Plusieurs municipalités ont des règlements concernant la hauteur des clôtures, leur emplacement et le matériau utilisé. Il est donc important de se renseigner auprès de sa mairie.

Une vérification auprès d’Info-Excavation, un service gratuit, est également conseillée afin de vous assurer de ne pas creuser sur un câble électrique, une conduite de gaz, un câble téléphonique ou de câblodistribution. Si vous traitez avec un entrepreneur, certains se chargeront de faire la vérification et d’autres pas. Informez-vous.

Enfin, entendez-vous avec vos voisins afin de savoir s’ils veulent partager la facture. C’est parfois un bon moyen d’économiser, puisque votre clôture peut également délimiter leur terrain.

Alors, peu importe le type de matériau que vous choisirez, assurez-vous d’un accord avec vos voisins et de bien connaître le bornage de votre terrain. Vous éviterez ainsi les chicanes de clôture!

Intervenant :

Jonathan Béchette
Installateur et propriétaire de Clôtures Distinction

Pour en savoir plus :

Info-Excavation
http://www.info-ex.com