Légitime dépense


Les laveuses à pression

Émission du 11 mars 2013

Journaliste(s) à la recherche : Marianne Chouinard

Outil de prédilection pour nettoyer le revêtement extérieur de la maison, le patio ou la voiture, la laveuse à pression a sa place dans la remise de bien des Québécois. Mais la puissance et la durabilité semblent parfois décevoir certains utilisateurs. Légitime dépense passe en revue les critères d’achat d’une bonne machine à pression.

Thème(s) : Habitation: construction, rénovation et entretien , Produits ménagers

Les laveuses à pression

Voiture, patio, fenêtres, clôture… tout cela nécessite un bon nettoyage, mais vous n’avez surtout pas envie de passer des heures à frotter! Jusqu’à 75 fois plus puissantes qu’un tuyau d’arrosage, les laveuses à pression utilisent pourtant jusqu’à 80 % moins d’eau, ce qui explique pourquoi elles sont de plus en plus populaires.

Sur le marché, on trouve deux grandes familles de laveuses à pression : celles qui fonctionnent à essence et celles à l’électricité. Les premières sont très performantes, plus puissantes et plus mobiles, alors que les deuxièmes sont moins dispendieuses, mais aussi moins bruyantes.

En magasin, vous trouverez des laveuses à essence à des prix variant de 250 $ à 1200 $, ainsi que des laveuses électriques pour des montants allant de 100 $ à 350 $ selon le type de moteur. Il existe en effet trois types de moteurs électriques, à commencer par le moteur universel, destiné aux travaux légers. Le moteur à induction, lui, dure trois fois plus longtemps que l’universel et est idéal pour des travaux moyens. Enfin, le dernier est le moteur à induction refroidi à l’eau. Créé par Karcher, il dure cinq fois plus longtemps que le moteur universel et est donc bien adapté pour les plus gros travaux.

Comment choisir?

Le choix de votre appareil doit principalement reposer sur les travaux que vous comptez réaliser. « Si le projet prend plus que 20 ou 30 minutes de façon continue, on proposera au client un modèle à essence, puisque les appareils électriques demandent un temps de repos après une telle période », explique Patrick Gariépy, directeur du Canadian Tire Maisonneuve, à Montréal. Il est donc important d’évaluer ses besoins avant de se rendre en magasin.

PSI (pound per square inch) et gallons par minute

Pour connaître la puissance de l’appareil que vous convoitez, regardez les PSI, c’est-à-dire les livres par pouce carré. Cela représente la pression exercée par l’eau sur la surface. Pour les modèles électriques, les PSI varient de 1500 à 2000. Pour ceux à essence, on parle plutôt de 2200 à 4000 PSI.

Les gallons par minute, qui représentent la quantité d’eau utilisée en une minute, sont aussi un bon indicateur de l’efficacité de la laveuse. Par exemple, l’efficacité de nettoyage d’une machine qui emploie 1,4 gallon d’eau/minute sera meilleure que celle qui nécessite 1,25 gallon d’eau/minute.

Unité de nettoyage

Un bon moyen de connaître l’efficacité d’une laveuse à pression est de calculer son unité de nettoyage, une donnée qu’on retrouve peu souvent en magasin. Il faut multiplier le nombre de PSI par les gallons à la minute. Plus le résultat est élevé, plus le nettoyage sera de qualité.

Buse, accessoires et savon

Pour une bonne qualité de nettoyage, la buse n’est pas à négliger. Des modèles offrent des buses interchangeables, ce qui peut être intéressant lorsqu’on prévoit faire des travaux de différentes natures. Plusieurs accessoires peuvent également bonifier la laveuse, comme des brosses rotatives ou à plancher, ou des extensions pour atteindre les fenêtres du deuxième étage ou les gouttières.

Et qui dit nettoyage dit aussi savon. Sachez que les plus petits modèles de laveuses n’ont pas de réservoir à savon, mais sont dotés d’un tube siphon qu’on insère dans le contenant. Les modèles un peu plus gros ont un réservoir à savon, parfois même un autre pour le dégraissant.

Vous trouverez du savon à laveuse à pression à un coût variant de 10 $ à 20 $, selon la marque et la quantité. Sachez aussi qu’il est important d’utiliser un savon destiné à ce type d’appareil, parce qu’il est plus liquide et n’obstruera donc pas les conduits.

Location

Pour ceux qui manquent de place ou qui ne comptent pas recourir souvent à leur laveuse, l’option de louer s’avère plus économique que l’achat. Pour moins de 40 $, vous aurez une laveuse à pression électrique pour une journée. Si vos besoins requièrent une laveuse avec un moteur à essence, comptez plutôt un minimum de 60 $ par jour, selon la force de la machine.

Recommandations d’achat

Pour des travaux légers, Richard Fortin, gérant des comptes nationaux de Kärcher, suggère un modèle de 1600 PSI à 109 $ pour les travaux légers et un autre de 2000 PSI, muni d’un moteur à induction refroidi à l’eau, à 349 $. Du côté de Canadian Tire, Patrick Gariépy propose la Simoniz 2000 à environ 300 $ et le modèle à essence Simoniz 2600 à environ 550 $. Vérifiez les soldes! Ce sont souvent des appareils en vente, selon nos deux experts.

Afin de bien choisir, définissez ce que vous souhaitez accomplir avec votre laveuse à pression. Ne commettez pas l’erreur d’acheter le premier appareil à bas prix que vous trouverez en magasin. En d’autres mots, magasinez votre laveuse à pression… sans pression!

Intervenants :

Richard Fortin
Gérant des comptes nationaux de Kärcher

Patrick Gariépy
Directeur du Canadian Tire Maisonneuve