Légitime dépense


Nettoyage des conduits de ventilation

Émission du 18 février 2013

Journaliste(s) à la recherche : Florence Riel St-Pierre

Comme nous passons une bonne partie de notre temps à l’intérieur, la qualité de l’air constitue une préoccupation, surtout en hiver. Si vous avez un système de chauffage à air pulsé ou un échangeur d’air, votre demeure est munie d’un réseau de conduits, qui doit être occasionnellement nettoyé. À qui confier cette tâche? Combien coûte un tel service? Légitime dépense fait le tour de la question afin de vous fournir tous les outils pour trouver un fournisseur digne de confiance.

Thème(s) : Habitation: construction, rénovation et entretien

Nettoyage des conduits de ventilation

Comme nous passons une bonne partie de notre temps à l’intérieur, la qualité de l’air constitue une préoccupation importante particulièrement en hiver. Pour ceux qui sont munis d'un système de chauffage à air pulsé ou d'un échangeur d’air, cette qualité passe entre autres par le nettoyage du réseau de conduits.

Pourquoi nettoyer les conduits de ventilation?

D’abord, parce que la poussière s’y accumule mais également parce qu'il pourrait y avoir des moisissures et bactéries, notamment à la suite d’une infiltration d’eau. Comme vous ne pouvez les nettoyer vous-mêmes, vous devrez donc faire appel à des spécialistes.

À quelle fréquence?

Contrairement au grand ménage du printemps, nul besoin de le faire tous les ans. Mais n’attendez pas non plus 10 années!

La fréquence dépendra en fait de certains éléments : la grandeur de la résidence, son taux d’occupation, la présence ou non d'un animal, sa situation géographique (en ville, près d'une artère principale, etc.). Mais de manière générale, le nettoyage doit être réalisé aux cinq ans.

Par contre, si vous venez de rénover ou d’aménager, si vous éprouvez des problèmes de santé comme l’asthme ou si vous souffrez d’allergies, mieux vaut nettoyer vos conduits plus souvent. Finalement, un bon indice : si les filtres de vos conduits sont souillés, il pourrait être temps!

Méthodes de nettoyage

Pour nettoyer vos conduits de ventilation, le professionnel ne passe pas qu’une simple balayeuse. La méthode est un peu plus complexe, pour un nettoyage en profondeur. Généralement, le procédé succion-friction-pulsion (SFP) est utilisé. Un capteur à air négatif à haut débit d’air sera installé au niveau du système de chauffage afin d'aspirer tout ce qui sera délogé des conduits. Ce capteur est beaucoup plus puissant qu’un simple aspirateur, soit de 2500 à 5000 pieds cubes à la minute (CFM) contre 100 à 150 CFM pour un appareil de maison.

Pour déloger la poussière à l’intérieur des conduits, l’on emploie des outils d’agitation, comme des brosses rotatives, des buses à air et des buses avec fouets intégrés. Les outils sont souvent à air comprimé.

Certaines compagnies utiliseront un camion-usine. C’est une technique intéressante, mais assurez-vous que le véhicule possède un débit d’air d’au moins 8000 CFM. D’autres laissent simplement leur capteur de poussière (de 5000 CFM, par exemple) dans le camion, puis entrent leur boyau d’aspiration dans la maison. Le problème : après 15 ou 20 pieds, il y a une perte de pression, et le capteur n’aspire plus suffisamment.

Et quelques méthodes sont carrément à éviter. Certains n’emploient qu’une simple brosse rotative qui aspire l’air (Rotobrush). Le hic, c’est que contrairement à la méthode SFP, elle ne nettoie que de 50 % à 60 % des conduits (elle peut aussi endommager les conduits faits de matériaux flexibles).

Finalement, soyez vigilant si les techniciens utilisent une soufflerie (style pousse-feuille) car si les conduits sont très rapprochés, la poussière pourrait se retrouver dans la chambre d’à côté! Par contre, une soufflerie pourrait être utilisée pour pousser la charpie du conduit de la sécheuse vers l’extérieur de la maison. En effet, vous pourriez profiter de la présence des techniciens pour faire nettoyer ce conduit, tout comme l’extracteur de salle de bain et la hotte de conduite (conduits d’évacuation). Pour les tuyaux de sécheuse, il est important de les nettoyer tous les deux ans. Autrement, la charpie s’accumulera dans votre conduit, puis bloquera le tuyau. Et comme ces derniers sont souvent mal installés, il y aura plus de risques de feu. Vous pouvez aussi le faire vous-mêmes avec un aspirateur d’atelier.

Et le biocide?

Certains fournisseurs proposent l'application d'un biocide. C’est un produit pulvérisé dans les conduits après le nettoyage pour éliminer les bactéries. Si vous acceptez qu'un biocide soit pulvérisé, exigez la preuve qu'il est homologué par Santé Canada. S’il y a une infiltration d’eau dans vos conduits, un biocide pourrait être recommandé pour éliminer les bactéries.

Sachez toutefois que selon la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), une telle pratique n’est absolument pas nécessaire à un bon nettoyage de vos conduits.

Comment choisir son fournisseur?

Devant le nombre important de fournisseurs de service, il peut être difficile d’en sélectionner un. Alors, voici quelques conseils.

CAA-Québec compte un réseau de fournisseurs recommandés auprès desquels une enquête a été menée, autant sur la solvabilité de l’entreprise que sur le niveau de satisfaction de sa clientèle.

Vous pouvez également fonctionner par références de collègues, amis ou membres de la famille, qui ont traité avec un fournisseur et qui en sont très satisfaits.

Il est aussi intéressant d’obtenir deux voire trois soumissions pour être en mesure de comparer. Idéalement, une estimation sur place est mieux que par téléphone. Si vous notez une différence de 500 $ entre deux estimations, posez-vous des questions.

Et lorsque vous contacterez des fournisseurs potentiels, dressez une liste de questions. Ainsi, vous saurez distinguer le vrai professionnel de l’amateur.

- Depuis quand offrent-ils ce genre de service?
- Engagent-ils des sous-traitants?
- De quelle manière procéderont-ils? Combien de personnes y travailleront? (L’idéal est une équipe de deux techniciens.)
- Combien de temps cela prendra-t-il? Cela peut être un bon indice pour déterminer si le travail sera bien effectué. Comptez environ trois heures pour une maison de 15 bouches, et quatre pour une maison de 20 bouches.
- Quels outils seront employés?
- Appliqueront-ils un biocide? Pourquoi? Lequel? Homologué par Santé Canada?
- Comment vérifieront-ils l’état des conduits une fois le travail effectué? Utilisent-ils une caméra? (petit truc : vous pouvez aller voir à l’intérieur de certains conduits à l’aide d’un miroir et d’une lampe de poche.)

Certification

Malheureusement, il n’existe pas de certification ou de réglementation pour encadrer l'industrie du nettoyage des conduits de ventilation domiciliaires au Québec. Par contre, aux États-Unis le regroupement National Air Duct Cleaners Association rassemble les professionnels de l’industrie du nettoyage des conduits d’air. Certains entrepreneurs au Québec en font partie et sont certifiés ASCS (Air Systems Cleaning Specialist) ou certaines entreprises utiliseront plutôt l'appellation NADCA. Cela peut vous donner une raison de plus pour traiter avec eux. Par contre, cela fera varier un peu le prix, car plus les employés sont qualifiés, plus ils sont coûteux.

Prix

Souvent, l’on vous demandera au téléphone combien de bouches d’aération vous avez, alimentation et retour inclus. En moyenne, cela varie de 10 à 15 :

- 15 bouches : de 250 $ à 375 $ / environ 15 $ par bouche supplémentaire).
- Comptez de 40 $ à 100 $ pour nettoyer le serpentin.
- S’il y a une deuxième fournaise : ajoutez de 100 $ à 120 $.
- Il y aura des suppléments s’il y a beaucoup de poussière de plâtre ou de gypse, ou si une bouche est obstruée (de 40 $ à 100 $).
- Purificateur d’air : environ 20 $.
- Comptez de 60 $ à 75 $ de plus pour la sécheuse. Hotte de cuisinière et ventilateur de la salle de bain : de 20 $ à 30 $ de plus.
- Comptez 20 $ pour un rapport avec photos.

Ce n’est pas tout, la plupart des nouvelles maisons ont un échangeur d’air. Il fournit votre habitation en air frais provenant de l’extérieur. Son nettoyage devra être ajouté à votre estimation. Comptez environ 120 $.

Vous voilà parés pour affronter les fournisseurs de nettoyage de conduits de ventilation. Avec ces renseignements en main, posez toutes les questions, à deux, voire trois fournisseurs. Vous pourrez ainsi sélectionner le meilleur, en toute tranquillité d’esprit. Autre conseil : demeurez sur place durant le nettoyage, ainsi, vous verrez comment ils procèdent, s’ils nettoient tous les conduits, les filtres et l’unité de ventilation. Car s’il y a bien un lieu obscur et mystérieux dans nos maisons, c’est son réseau de conduits de ventilation!

Intervenants :

Cédric Essiminy
Relationniste
CAA-Québec (bureau de Montréal)

David McDougall
Chef de la direction
Biovac System

Pour en savoir plus :

CAA-Québec, nettoyage des conduits de ventilation
http://www.caaquebec.com/Habitation/TrucsEtConseils/CapsulesConseilsDetail.htm?lang=fr

NADCA (National Air Duct Cleaners Association)
http://www.nadca.com/