Légitime dépense


Centrifugeuse ou extracteur à jus

Émission du 11 février 2013

Journaliste(s) à la recherche : Marianne Chouinard

Afin de consommer le jus qui contient le plus de vitamines, de vrais fruits et de saveur – le jus parfait, quoi! –, plusieurs seront tentés par l’achat d’une centrifugeuse ou d’un extracteur, lesquels sont souvent confondus. Parfois encombrants, bruyants et pénibles à laver, ces appareils livrent-ils la marchandise? Légitime dépense a testé quelques modèles.

Thème(s) : Électroménagers

Centrifugeuse ou extracteur à jus

Afin de consommer le jus qui contient le plus de vitamines, de vrais fruits et de saveur, plusieurs personnes seront tentées par l’achat d’un extracteur à jus. Parfois encombrants, bruyants et pénibles à laver, ces appareils livrent-ils la marchandise? Et quelle est la différence entre une centrifugeuse et un extracteur à jus? Légitime dépense a testé pour vous quelques modèles.

Que l’on parle d’extracteur à jus ou d’une centrifugeuse, l’objectif demeure le même, soit de préparer des jus de fruits ou de légumes. Mais là s’arrête la similitude entre les deux types d’appareils, puisqu’ils fonctionnent différemment.

Centrifugeuse

Son principe repose sur son mouvement de rotation à très haute vitesse. Les fruits et légumes tombent dans un panier filtrant qui tourne rapidement, ce qui entraîne la séparation du liquide de la chair à mesure que les aliments sont déchiquetés. Le jus passe au travers des petites ouvertures du panier, alors que les restants de chair tombent dans un récipient. « La centrifugeuse expose à l’air les fruits et légumes beaucoup plus que l’extracteur, ce qui a pour effet de les oxyder, explique David Côté, cofondateur et président des restaurants Crudessence. Ils perdent donc beaucoup de vitamines, de minéraux et d’enzymes dans le processus. Par conséquent, le jus ne se conserve qu’un maximum de six heures. Ainsi, l’on ne peut pas en produire de grandes quantités pour le conserver au réfrigérateur. »

Extracteur à jus

L’extracteur s’avère donc une meilleure option pour un jus de qualité. Celui-ci fonctionne sur le principe d’un écrasement par une vis sans fin. Vitamines, enzymes et minéraux sont ainsi moins exposés à l’air, ce qui limite l’oxydation. Le jus se garde alors jusqu’à six jours.

Ce type d’appareil est également plus polyvalent, puisqu’il permet d’écraser des légumes à feuilles, des fines herbes et des graines germées, puis de faire du beurre, de la farine ou des pâtes. La plupart des modèles offrent la possibilité de hacher, broyer ou homogénéiser.

Combien ça coûte?

L’avantage de la centrifugeuse est qu’elle est moins dispendieuse que l’extracteur et se trouve plus facilement en magasin. On déniche des modèles de 100 $ à 350 $, comme la centrifugeuse Hamilton Beach Big Mouth, qui se détaille 89,99 $ sur le site du fabricant ainsi que chez Sears, avec une garantie de cinq ans.

Quant à l’extracteur, ses prix varient de 200 $ à 1000 $. Vous trouverez notamment le Green Star à 679 $ sur Internet et la recommandation de notre expert, l’Omega 8006 à 329 $ sur Internet ou 390 $ à la boutique Crudessence. Le premier offre une garantie de cinq ans, alors que le deuxième en comporte une de 15 ans.

En fin de compte, selon notre expert, il est préférable d’investir un peu plus et de se procurer un extracteur, puisque vous pourrez l’employer de multiples façons, en plus d’obtenir un jus de meilleure qualité.

Intervenant :

David Côté
Cofondateur et président de Crudessence