Légitime dépense


Les baignoires d'hydromassage

Émission du 4 février 2013

Journaliste(s) à la recherche : Marianne Chouinard

Plus qu’un simple endroit pour se laver, les baignoires peuvent devenir une véritable zone de relaxation. Qu’elles soient à jets d’air ou à remous, il peut être difficile de résister à ces baignoires de luxe. Mais représentent-elles réellement un bon achat? Et comment choisir parmi ce qu’on trouve sur le marché? Légitime dépense plonge dans l’univers des baignoires d’hydromassage.

Thème(s) : Divers , Électroménagers , Santé

Les baignoires d'hydromassage

Fatigué, courbaturé ou simplement envie de vous laisser flotter? Les baignoires d’hydromassage offrent un moment de détente sans sortir de chez soi. Pour un choix adapté à nos besoins et nos attentes, plusieurs éléments sont toutefois à considérer lors de l’achat. On ne change pas de baignoire souvent, alors vaut mieux y flotter confortablement!

Les baignoires d’hydromassage se classent en deux catégories : les baignoires thérapeutiques et les bains à remous. Bien différents l’un de l’autre, ils ont comme objectif commun d’aider à relaxer. La détente ne s’y déroule toutefois pas de la même façon.

Les bains à remous, communément appelés bains-tourbillon, fonctionnent avec un moteur qui fait circuler l’eau de la baignoire, avant de la rejeter en jets. Les bains à jets d’air, ou thérapeutiques, sont plutôt dotés d’un système qui prend l’air de la pièce, puis l’injecte dans l’eau de la baignoire. Dans le cas du bain à remous, le massage est plus fort et masse les muscles en profondeur. Avec une baignoire thérapeutique, on parle d’un massage beaucoup plus doux créé par les bulles qui remontent à la surface de l’eau.

Contrairement aux baignoires à jets d’air, les bains à remous requièrent un entretien particulier. Puisque de l’eau circule dans la tuyauterie, il y a risque d’éclosion de bactéries à cause de l’eau qui peut y stagner. Une baignoire à jets d’air s’avère donc la solution si vous souhaitez une baignoire qui demande un entretien normal.

Et le bruit?

Selon notre expert, Jacques Farmer, gérant de projets du détaillant Batimat, un mythe persiste quant au bruit des bains à remous. « En fait, leurs moteurs sont presque silencieux, à peine plus bruyants qu’un ventilateur de table. Mais la circulation de l’eau dans la tubulure externe du bain crée une vibration dans la boîte entourant la baignoire. »

Le bain à jets d’air présente toutefois un avantage, puisque son moteur peut être installé dans une armoire ou une autre pièce.

Par ailleurs, plus le matériau dans lequel est fabriquée la baignoire est solide, moins elle générera de bruit. Bien que l’acrylique soit le plus populaire et d’un meilleur rapport qualité-prix, vous trouverez aussi des baignoires faites de matériaux composites solides. Ils diminuent le bruit, conservent davantage la chaleur, mais sont aussi plus dispendieux.

Question de confort

Enfin, Jacques Farmer conseille aussi de se méfier du confort de la baignoire lorsqu’on l’essaie en magasin. « Très peu de baignoires sont aussi confortables sans eau qu’avec de l’eau. Alors, un des pièges est d’acheter la baignoire qui sera confortable quand on est tout habillé, puis de s’imaginer que ce sera le même produit une fois rempli. » Tenez également compte de la hauteur et de la longueur. Plus la baignoire est courte, plus elle doit être profonde. Autrement, vous aurez une partie du corps hors de l’eau.

Combien ça coûte?

Dans les grandes surfaces, plusieurs modèles de bains à remous sont proposés à compter de 700 $. Quant à celles à jets d’air, parfois offertes en commande spéciale, vous trouverez des modèles à compter de 800 $.

En boutique spécialisée, les coûts d’une baignoire, à jets d’air ou à remous, sont sensiblement les mêmes. Une baignoire standard vendue 600 $ de base, vous en coûtera 2000 $ avec l’ajout d’un système d'hydromassage.

Certaines boutiques offrent un service d’installation clés en main, mais ce n’est pas toujours le cas. Vous devrez alors trouver un plombier et un électricien pour exécuter le travail.

Quant aux garanties, elles varient beaucoup. Elles sont de deux, cinq ou 10 ans sur les composantes mécaniques, et de cinq ans, 10 ans ou à vie sur la coque.

Enfin, sachez que plusieurs entreprises québécoises fabriquent des baignoires de ce genre, comme Maax, Neptune et BainUltra

Intervenants :

Jacques Farmer
Gérant de projets
Batimat

François Gervais
Plombier et co-propriétaire
Montréal Les Bains