Légitime dépense


Tasses isothermes

Émission du 1er octobre 2012

Journaliste(s) à la recherche : Marianne Chouinard

Pour conserver sont café chaud lors de nos déplacements, rien de mieux que la fameuse tasse isotherme. On en trouve d’ailleurs une panoplie de modèles sur le marché. Jolies et pratiques, ont-elles toutes la même efficacité ? Légitime dépense en a testé quelques-unes avec le designer industriel de renom, Michel Dallaire, le père des vélos Bixi.

Thème(s) : Divers

Tasses isothermes

Pour conserver son café chaud lors de nos déplacements, rien de mieux que la fameuse tasse isotherme. On en trouve d’ailleurs une panoplie de modèles sur le marché. Jolies et pratiques, ont-elles toutes la même efficacité? Légitime dépense en a testé dix.

Selon Michel Dallaire, designer industriel, le premier critère à rencontrer pour une tasse isotherme est de satisfaire les exigences ergonomiques, c’est-à-dire la préhension, le geste de boire et l’économie de mouvements. Le deuxième critère est la rétention de la chaleur et le troisième, que la tasse soit agréable à regarder, autrement dit belle!

Les tasses testées sont: la Contigo (acheté chez Costco), la Bodum, une de marque Trudeau, une sans nom achetée dans un Pharmaprix, une de marque Aladdin, l'une provenant du Dollorama, une Thermos (en plastique), une de la chaîne de café Starbucks (en plastique) et finalement une provenant de chez Second Cup en céramique.

Premier test: la rétention de chaleur

Légitime dépense a procédé à un test non scientifique de rétention de chaleur. Pour ce faire, les tasses ont été remplies d’eau bouillante et la température a été mesurée après une heure, deux heures et quatre heures.

Surprise c'est la tasse sans nom provenant d'un Pharmaprix qui a le mieux performé. Après quatre heures, l’eau y était à une température de 54,4 °C. Elle était suivie de très près par la Contigo, achetée au Costco, l’eau étant à une température de 51,1 °C. Autrement, l’eau de tous les autres modèles était à 40 °C et moins après quatre heures. Comme quoi payer plus cher n'est pas gage d'efficacité !

Second test: l'étanchéité

Le deuxième test effectué visait à mesurer l’étanchéité des tasses. Trois modèles se sont distingués à ce niveau, soit la Contigo, la Trudeau et la tasse achetée chez Pharmaprix.

Un autre point à considérer au moment de l’achat est la conception de la tasse. Avec ou sans poignée? Ceci peut être une question de goût personnel. Mais attardez-vous aussi au bec. Parfois trop petit, parfois mal orienté, il pourrait vous causer bien des dégâts s’il est mal conçu. Et puisqu’il est difficile de tester la rétention de chaleur et l’étanchéité au moment de l’achat, assurez-vous au moins que le design de votre tasse vous convient, et ce, au-delà de sa belle couleur ou de son aspect original.

Recommandation

S'étant très bien démarquée lors des tests, la tasse de marque Contigo vendue dans les magasins Costco est selon Légitime dépense, le meilleur achat. Sa rivale achetée dans un Pharmaprix n'étant pas disponible à l'année.

Intervenant :

Michel Dallaire, designer industriel