Légitime dépense


Les planchers chauffants

Émission du 24 septembre 2012

Journaliste(s) à la recherche : Dominique Sémery

Les planchers chauffants ont déjà leur place dans la salle de bain de bien des foyers, mais ils gagnent en popularité et font graduellement leur apparition un peu partout dans nos maisons. Mais combien coûte un plancher chauffant? Quelles sont les différentes technologies disponibles? Est-ce que l'utilisation d'un plancher chauffant fait gonfler notre facture d'électricité ou au contraire elle permet des économies ? Légitime dépense s'intéresse aux planchers chauffants.

Thème(s) : Habitation: construction, rénovation et entretien

Les planchers chauffants

Aussi appelé chauffage par rayonnement ou plancher radiant, le système de plancher chauffant gagne en popularité bien qu’il ait été imaginé il y a de cela plusieurs siècles par les Romains et les Coréens. Ces derniers utilisaient un système à air chaud qu’il faisait circuler sous le plancher et dans les murs. Le désir d’avoir les pieds au chaud n’est donc pas nouveau, mais les techniques ont bien changé.

Quel est le principe de ce type de chauffage ?

Un plancher chauffant ou plus spécifiquement, un plancher radiant est un plancher dont la température sera toujours plus élevée que l’air ambiant. Contrairement aux autres systèmes conventionnels, comme les plinthes électriques qui ne font que chauffer l’air, c’est le plancher qui devient plus chaud que l’air et qui irradie des ondes de chaleur vers les murs, les objets, les plafonds. Cela rend le plancher très confortable et permet parfois d’éliminer les plinthes électriques ce qui facilite l’aménagement intérieur. En revanche, note Yves Perrier, expert-conseil en bâtiment, c’est un système un peu lent par rapport aux autres.

Quels sont les types de planchers chauffants ?

Sur le marché, on trouve plusieurs systèmes de plancher chauffant : le plancher radiant hydronique, c’est-à-dire à eau chaude, davantage utilisé comme chauffage central, et le plus courant, le plancher chauffant électrique que l’on peut installer dans une ou plusieurs pièces de la maison.

• Où installer un plancher chauffant électrique ?

Un plancher chauffant trouve sa place partout dans une maison, explique Rémi Lemelin, installateur de planchers chauffants. On peut le mettre dans les salles de bain, dans les cuisines, dans les entrées et il est particulièrement populaire dans les sous-sols car il les rend beaucoup plus confortables.

• Le plancher radiant n’est pas compatible avec tous les revêtements de sol

Le plancher chauffant électrique s’utilise sous une grande variété de revêtement de sol comme la céramique, la pierre naturelle ou même les planchers flottants. Par contre, il n’est pas conseillé avec le bois franc car celui-ci peut travailler avec les variations du taux d’humidité. Si on veut vraiment avoir un plancher en bois, on choisira du plancher de type ingénierie, précise Rémi Lemelin.

• Sur quelle surface installer un plancher chauffant ?

On peut installer un plancher chauffant électrique sur un contreplaqué, ou sur une dalle de béton, de préférence isolée, pour ne pas que la chaleur se dissipe dans la dalle et occasionne ainsi des coûts de chauffage supplémentaires.

• Installation d’un plancher chauffant électrique

Le système de câble est le plus utilisé par les installateurs puisqu'il permet de bien couvrir le sol quand il y a beaucoup de découpage. La préparation est très importante,
car les câbles sont vendus en longueurs prédéfinies; on ne peut donc ni les rallonger ni les couper. Il faut donc s’assurer de mesurer précisément la surface de la pièce. Si on prend l’exemple d’une salle de bain, il faut déduire le bain, la douche, la toilette et la vanité car on ne peut mettre de câbles sous les objets fixes. On installe les sondes et le thermostat et on enfouit ensuite les câbles dans un ciment autonivelant. Il ne reste plus qu’à installer le revêtement de plancher sur le ciment sec. Un électricien devra faire le branchement du plancher chauffant.

• Outre les câbles, il existe d’autres systèmes de planchers chauffants

Le plancher chauffant électrique existe aussi sous forme de maille ou de trame vendue en rouleau; le fil chauffant est, dans ce cas, préinstallé sur un filet de fibre de verre. « C’est intéressant pour les gens qui veulent l’installer eux-mêmes, note Rémi Lemelin, mais les pièces doivent être assez carrées, sans trop de découpage. Les mailles ne nécessitent pas de ciment autonivelant et la céramique peut être installée directement sur un coulis en faisant très attention à ne pas abîmer le fil avec la truelle, précise-t-il. »

• Que faire en cas de bris ?

Un plancher chauffant, s’il est bien installé, ne devrait pas briser, explique Rémi Lemelin. Mais dans le cas contraire, il faut faire venir un technicien spécialisé qui, à l’aide d’une caméra thermique, localisera l’endroit où le fil est brisé. On enlèvera alors une seule tuile et on réparera le câble, c’est assez simple, ajoute-t-il.

• Voici ce qu’il en coûte approximativement pour installer un plancher chauffant électrique :

Thermostat et sonde: 200 $
Câbles: 7 $ le pi² = 350 $
Ciment: 40 $ le sac = 80 $
Total pour les matériaux : environ 600 $ à 700 $

Installateur: 40 à 50 $/heure
Électricien: 60 $/heure

Le coût total d’un plancher chauffant posé par un spécialiste dans une pièce mesurant 60 pi², s'élève à environ 1 000 $.

• Des économies d’énergie ?

Les vendeurs vantent parfois des économies d’énergie allant de 10 % à 15 % à l’utilisation du chauffage radiant. C’est faux, note Yves Perrier, on parle plutôt de 3 % à 5 %.

À défaut de faire des économies substantielles sur le chauffage, ce type d'installation demeure d'abord et avant tout un investissement pour votre confort. Et dans le doute, consulter un spécialiste peut être une bonne idée afin de faire les bons choix. Vous saurez alors à coup sûr, sur quel pied danser...

Intervenants

Yves Perrier
Expert-conseil en bâtiment

Rémi Lemelin
Carreleur et installateur de planchers chauffants électriques
Céramique avant tout