Légitime dépense


Premier appartement

Émission du 5 mars 2012

Journaliste(s) à la recherche : Dominique Sémery

Prêt à voler de vos propres ailes? Prêt à en assumer les coûts? Que ce soit pour étudier à l’extérieur ou tout simplement pour vivre votre vie, quitter le nid familial entraîne son lot de responsabilités et de dépenses. Combien coûte cette belle expérience? Légitime dépense a procédé à un petit calcul de la vie en solo et répertorier une foule de conseils pour réduire la facture.

Thème(s) : Finances personnelles , Habitation: construction, rénovation et entretien

Premier appartement

Prêt à voler de vos propres ailes? Prêt à en assumer les coûts? Que ce soit pour étudier à l’extérieur ou tout simplement pour vivre votre vie, quitter le nid familial entraîne son lot de responsabilités et… de dépenses. Combien coûte cette belle expérience? Et par où commencer? Nathalie Champagne, conseillère budgétaire au Centre d’Intervention budgétaire et sociale de la Mauricie, et Jean-François Vinet, analyste des services financiers à Option consommateurs, ont fait le calcul.

Avant de partir…

Vous devez vous poser un certain nombre de questions avant de partir en appartement. En premier lieu, vous devez minimalement avoir une idée du montant dont vous disposez pour vous loger et pour rencontrer vos comptes courants. Le meilleur moyen d’y arriver consiste à faire un budget pour évaluer si vous avez les moyens de partir en appartement.

Pendant au moins un mois, notez les dépenses que vous faites sans l’aide de votre carte de crédit et de débit. Inscrivez chaque dollar qui sort de vos poches. À la fin du mois, analysez vos sorties de fonds et identifiez où fuit votre argent et pour chaque dépense, demandez-vous où vous pourriez modifier vos habitudes de consommation pour économiser

Le logement

La première dépense à considérer est le coût du loyer de base. Il ne devrait pas, en principe, dépasser plus de 25 % de vos revenus. Vous pouvez calculer un peu plus si l’électricité ou le chauffage sont inclus, mais vous ne devriez pas consacrer plus de 30 % de vos revenus au loyer.

Pour vous loger, plusieurs choix s’offrent à vous. Voici ce qu’il pourrait en coûter pour se loger dans les principales villes du Québec :

• Un appartement 31/2 : 450 $ p/mois
• Un studio ou 1 ½ : 350 $ p/mois
• Une chambre en résidence universitaire : 360 $ p/mois
• Avec des colocataires : 300 $ p/mois
• Une chambre chez le propriétaire : 500 $ p/mois

Le premier mois est le plus coûteux

Ce qu’il vous en coûtera pour partir en appartement dépendra donc beaucoup des choix que vous ferez au départ, mais il y aura toujours un minimum à payer et le premier mois sera le plus coûteux.

Il faut faire une prévision sur l’année de ce qu’il nous en coûtera de vivre en appartement, mais il faut savoir que tous les branchements aux différents services, la première épicerie et les équipements de la cuisine sont des frais que vous devrez assumer le premier mois. À commencer par le déménagement.

Location d’un camion « cube » :

• 60 à 80 $ p/jour hors saison
• 200 à 500 $ p/4h00 saison haute

Pour les principaux services, voici ce qu’il en coûte :

• Hydro-Québec : 50 $
• Cellulaire : 35 $ frais d’activation
• Internet : 40 $ installation
• Télévision : 40 $ installation câble avec Bell ou Vidéotron
• Achat d’un décodeur : 100 $

Chaque service séparément pourrait ensuite coûter au minimum :

• Cellulaire : 30 $ p/mois
• Internet : 30 $ p/mois
• Télévision : 25 $ p/mois
• Électricité : 30 $ p/mois pour un 31/2

Une façon d’économiser sur les télécommunications est de magasiner les forfaits qui regroupent plusieurs services chez le même fournisseur soit télévision, internet et téléphonie.

Si vous comptez habiter dans un appartement non meublé, vous devrez trouver des appareils ménagers. Le mieux est de les acheter d’occasion. Vous pouvez chercher dans les petites annonces ou dans les magasins qui vendent des électroménagers usagés. Il faudra aussi penser à la façon de les faire livrer.

• Four : 200 $
• Réfrigérateur : 200 $
• Laveuse : 150 $
• Sécheuse : 200 $

Ce n’est pas tout d’avoir un four et un réfrigérateur pour cuisiner, il faut aussi un minimum d’équipement comme des casseroles, des couteaux, de la vaisselle et la liste peut être très longue :
• Batterie de cuisine : 100 $
• Couverts 20 pièces : 30 $
• Service à vaisselles 16 pièces : 40 $
• 3 couteaux et planche à découper : 50 $
• Accessoires divers pour le nettoyage et autre : 300 $

Il vous faudra probablement quelques petits appareils ménagers :

• Fer à repasser avec planche : 80 $
• Aspirateur : 70 $
• Grille-pain : 30 $
• Micro-ondes : 100 $

Et bien sûr, vous aurez besoin de quelques meubles. En fouillant un peu sur les sites internet de petites annonces, voici ce que Légitime dépense a réussi à trouver :

• Une table en bois et 4 chaises : 100 $
• Un canapé : 200 $
• Une télévision : 200 $

La première épicerie

La première épicerie est évidemment la plus chère, car on doit acheter et les produits courants et ceux que l’on n’achète qu’une fois aux deux mois par exemple :

• Épicerie de base : 250 $
• Épicerie hebdomadaire entre 50 et 75 $ p/semaine

Les assurances

Vous n’avez peut-être pas grand-chose, mais se faire voler son ordinateur, sa télévision ou tout perdre dans un incendie, quand on a eu du mal à acheter tous nos biens, ce n’est pas drôle. Alors il faudra penser à les protéger et prendre une assurance de locataire. Cette assurance couvre également la responsabilité civile :

• Environ 17 $ p/mois

Combien est-ce que ça coûte alors?

Si vous vivez seul, le premier mois coûte :

• Environ 2 867 $

Ensuite, tous les mois :

• 867 $

Si vous partagez un appartement, on peut diviser certains frais en deux ce qui est beaucoup plus avantageux. Le premier mois il en coûterait :

• 1 595 $

Ensuite, tous les mois :

• 590 $

Recommandations

Donc on le voit, partir de la maison peut coûter cher. D’où l’importance de faire un budget et d’évaluer sur une année vos revenus et vos dépenses. En vous donnant la peine, il y a moyen d’économiser beaucoup en cherchant les bonnes affaires soit avec les petites annonces, soit en surveillant les soldes. Il faut aussi regarder les circulaires des grandes épiceries et apprendre à faire des économies au quotidien notamment avec l’électricité et le chauffage.

Intervenants

Nathalie Champagne, Conseillère budgétaire au CIBES de la Mauricie (ACEF)

Jean-François Vinet, Analyste des services financiers à Option consommateurs
Auteur du livre « Étudier à Montréal sans se ruiner ».

Étudier à Montréal sans se ruiner
Auteur(s) : Jean-François Vinet
Collection : Ulysse étudiants Montréal
Édition : Guides de voyage Ulysse
144 pages, 1 carte; ISBN : 9782894649350
https://www.guidesulysse.com

Liens utiles

Centre d’intervention budgétaire et sociale de la Mauricie
http://www.consommateur.qc.ca/acef-mau/index.htm

Option consommateurs
http://www.consommateur.ca/associ.htm