Légitime dépense


Autos neuves : les options qui changent tout…

Émission du 6 février 2012

Vous avez en vue l’achat d’un nouveau véhicule et le prix vous apparaît convenable. Mais, surprise, une fois chez le concessionnaire vous réalisez que le modèle qui vous intéresse ne coûte plus 18 000 $, mais 25 000 $. Ce qui explique un tel écart? Les options. De quoi vous ramener vite sur terre. En soi, les options ne sont pas une mauvaise chose. Elles vous permettent de personnaliser votre véhicule et de vivre une expérience de conduite hors du commun. Mais, elles sont parfois inutiles. En plus de vous aider à choisir comment vous y retrouver dans le jeu des options, Légitime dépense vous propose un palmarès des meilleures et des pires options, préparé par nos experts.

Thème(s) : Automobile et autres transports

Autos neuves : les options qui changent tout…


Le prix d’une auto de bas de gamme peut paraître alléchant, mais dès que vous commencez à ajouter des options, la facture totale gonfle exagérément. Par contre, si vous hésitez à ajouter certaines options incontournables, il faut savoir que lors de la revente du véhicule, il est possible de récupérer presque complètement votre investissement. Sinon, parmi la liste impressionnante d’options disponibles, comment distinguer les essentielles des superflues, et identifier celles qui coûteront moins cher sur le marché secondaire.

Attirer les clients

Un climatiseur, des roues en alliage, une peinture métallique, voici quelques-unes des options que risque de vous offrir le concessionnaire lorsque vous magasinez pour une voiture neuve. Le principe des options, c’est bien sûr de permettre aux consommateurs d’équiper leur véhicule selon leurs goûts, leurs besoins et leur personnalité. Et ils ne paient que pour ce qu’ils choisissent pour obtenir un produit sur mesure.

Mais, il faut savoir que les profits que touche le concessionnaire pour la vente d’options sont plus élevés que ceux associés à la vente de la voiture elle-même : de 35 % à 400 % sur les options et entre 9 % et 15 % pour la vente. Il a donc tout intérêt à vouloir vous séduire avec une gamme d’accessoires.

La vente d’options permet aussi au concessionnaire d’attirer les clients avec des prix alléchants : une voiture de 15 000 $ par exemple. Mais, à ce prix-là, les voitures n’ont aucune option. Dès que l’on ajoute un minimum d’options, le prix annoncé ne tient plus. À force d’ajouter des options, votre voiture à bas prix risque de vous coûter presque aussi cher qu’un modèle intermédiaire.

Les blocs d’options

En théorie, le consommateur devrait pouvoir choisir uniquement les options qui l’intéressent. En pratique, ce n’est pas toujours le cas, puisque plusieurs options sont vendues dans un bloc d’option. Vous voulez des sièges en cuir sur une Toyota Camry (SE) ? Pas de problème ! Mais, cette option est incluse dans un groupe d’options qui comprend notamment le démarrage par bouton pressoir, un toit transparent et des sièges chauffants. Coût total : 2 390 $ (prix relevé au moment de la recherche).

Des options qui rapportent

Le consommateur, accro de sa voiture, est de plus en plus exigeant. Des options jadis très facultatives tendent à devenir des incontournables. En revanche, elles constituent souvent un avantage lors de la revente. Parmi les options dont on ne peut se passer, on remarque :

- la transmission automatique
- la climatisation
- les glaces électriques
- le verrouillage électrique

Au moment de vendre votre voiture, vous ne risquez pas de perdre votre argent. Attention cependant aux options moins « utiles » comme un aileron arrière ou une peinture métallisée.

Quant aux prix des options, ils varient tellement d’un fabricant et d’un modèle à l’autre qu’il est difficile d’en faire une liste exhaustive. Vous n’y échapperez pas, vous devrez magasiner !

Concessionnaires vs magasins spécialisés

Pour certaines options, il n‘est pas nécessaire de faire affaire avec le concessionnaire, on peut décider de se tourner vers des commerces spécialisés. Voici quelques options que l’APA déconseille d’acheter chez le concessionnaire :

- les traitements antirouille. Les garanties anticorrosion de base des fabricants s’étendent sur plusieurs années et sont de bonne qualité. Si vous voulez garder votre auto longtemps, il est préférable de visiter une entreprise spécialisée.
- Porte-bagage. Souvent moins cher dans une boutique spécialisée
- GPS, DVD, système audio, radio satellite, etc. La technologie évolue rapidement et ces appareils deviendront désuets rapidement. Ils font partie de groupes d’options qui coûtent généralement cher tandis que des produits similaires se vendent à bon prix dans des magasins d’électronique.

Les pires et les meilleures

Parmi tous les choix d’options, voici celles que nos experts, George Iny, de l’APA, et Daniel Rufiange, chroniqueur automobile, considèrent comme étant de bons et de mauvais achats.

Meilleures options

- Transmission automatique
- Vitres électriques
- Climatiseur
- Téléverrouillage des portes
- Une couleur standard
- Détecteur de changement de voies
- Détecteur d’angle mort
- Sièges et volants chauffants
- Sièges de qualités avec support lombaire
- Chaîne audio de qualité avec prise iPod achetée en boutique spécialisée

Pires options

- Repérage par GPS du fabricant
- Radio satellite du fabricant
- Une chaîne audio en option du fabricant
- Toit ouvrant
- Aileron
- Roues en alliage
- Phares au xénon
- Suspension ajustable (très chère et ne résiste pas à notre climat)
- Démarrage à distance surtout s’ils sont programmables. Dommageable pour le moteur et pour l’environnement !

Intervenants / Participants

George Iny
Président de l’Association pour la protection des automobilistes (APA)

Daniel Rufiange,
Chroniqueur automobile pour l’Annuel de l’automobile et Sympatico Auto

Liens utiles

APA
http://www.apa.ca/default_fr.asp

Daniel Rufiange
Options et accessoires à l’achat d’une voiture : lesquels choisir ?
http://auto.sympatico.ca/dossiers/1637/options-et-accessoires-a-l-achat-d-une-voiture

Les Affaires / Autos neuves : dix options inutiles
http://www.lesaffaires.com/passions/auto/autos-neuves--dix-options-inutiles/518498