Légitime dépense


Tablettes électroniques

Émission du 5 décembre 2011

L’apparition de la tablette électronique a littéralement révolutionné le paysage informatique. Mais aujourd’hui, Apple n’est plus la seule avec son iPad. Les tablettes se comptent désormais à la douzaine et les consommateurs ont maintenant l’embarras du choix. Pour vous aider à vous y retrouver, le magazine Protégez-Vous a testé plus d’une douzaine de tablettes auprès de consommateurs potentiels. Ils partagent avec nous leurs conclusions, et nous éclairent sur les choses à surveiller pour choisir la meilleure tablette… sur les tablettes!

Thème(s) : Électronique , Protégez-Vous: guides d'achats et bancs d'essai

Tablettes électroniques

Totalement absente du paysage informatique il y a deux ans à peine la tablette électronique est aujourd’hui l’un des produits les plus prisés des consommateurs, et ce, qu’ils soient technophiles ou « technovices ».

Mais aujourd’hui, Apple n’est plus seule avec son iPad. Les tablettes se comptent désormais à la douzaine et les consommateurs ont maintenant l’embarras du choix. Mais si avoir plus options est un « plus » pour le consommateur, en arriver à choisir dans le lot s’avère passablement plus complexe.

Pour nous aider à nous y retrouver, le magazine Protégez-Vous a testé plus d’une douzaine de tablettes auprès de consommateurs potentiels. Ils partagent avec nous leurs conclusions, et nous éclairent sur les choses à surveiller pour choisir la meilleure tablette… sur les tablettes!

À RETENIR :

Le système d’exploitation : au cœur de la décision d’achat

Si, de l’extérieur, toutes les tablettes se ressemblent, à l’interne, une chose importante les distingue : le système d’exploitation. C’est la plate-forme logicielle qui anime les tablettes et qui va déterminer à la fois l’interface utilisateur et les applications qu’on va pouvoir installer dessus.

Les principaux systèmes d’exploitation qu’on retrouve actuellement sur les tablettes sont iOS d’Apple, la plate-forme Android de Google, le système QNX de Research in Motion et, dans une moindre mesure, Windows 7 de Microsoft.

iOS d’Apple

Le système iOS se retrouve exclusivement sur les appareils mobiles d’Apple, tels que l’iPad, l’iPhone et l’iPod Touch. La grande force de cette plate-forme tient dans sa grande facilité d’utilisation et la quantité phénoménale d’applications compatibles qu’on va retrouver dans la boutique en ligne (plus de 600 000, dont plus de 100 000 exclusivement pour l’iPad). Ses principales lacunes sont l’impossibilité de lire du contenu multimédia Flash et l’absence, à même l’appareil, de fente pour carte mémoire, de port USB ou de sortie HDMI (nécessite des accessoires vendus séparément).

La plate-forme Android

Le système Android anime un ensemble de tablettes provenant de différents fabricants, que ce soit Samsung, Motorola, Acer, Asus, etc. Sur le plan des performances et de la facilité d’utilisation, le système offre une expérience très similaire à celui d’Apple. Cependant, le nombre d’applications disponibles – qui se situe tout même dans les centaines de milliers - est nettement moindre que celui de l’iOS. En revanche, et contrairement aux appareils tournant sur l’iOS, les tablettes animées par Android pourront lire du contenu de Flash. Autre avantage intéressant de ces tablettes : elles disposent souvent, à même l’appareil, de ports USB, de sortie HDMI ou même de fentes pour y insérer des cartes mémoire.

Chose importante à savoir si vous penchez du côté du système Android : il en existe plusieurs versions, et celles-ci ne sont pas toutes aussi agréables sur les tablettes. Les versions 3.0 et supérieures ont été développées pour les tablettes et sont beaucoup mieux adaptées à celles-ci, contrairement aux versions précédentes (qu’on devrait éviter) qui elles ont été développées avant tout pour les téléphones intelligents.

Le système QNX de Research in Motion

Le système QNX se retrouve sur une seule et unique tablette : le PlayBook de la compagnie canadienne Research In Motion. Populaire dans les entreprises en raison de son caractère sécuritaire, ce système d’opération est très bien fait et très performant, en particulier pour le multitâches. Malheureusement par contre, le nombre d’applications disponibles pour cette plate-forme est actuellement extrêmement limité et, en plus, l’appareil ne dispose pas de logiciel intégré pour gérer les courriels, les contacts ou les calendriers. Pour ce faire, on se voit dans l’obligation d’utiliser une application tierce ou de synchroniser l’appareil avec un téléphone BlackBerry, si on en a un (note : une mise à jour est attendue pour corriger ce problème).

Autre facteur à considérer si on envisage cette plate-forme, la compagnie qui l’a développée traverse une période difficile et, comme les ventes de PlayBook se sont avérées décevantes, elle pourrait très bien se retirer de ce marché à court ou moyen terme, laissant tous ceux qui l’ont acheté sans support à long terme.

Windows 7 en version de poche

Certaines tablettes, comme l’HP Slate et la Ciara Vibe Exo PC, tournent sur la même plateforme que la très grande majorité des PC sur la planète, c’est-à-dire Windows 7. Si en théorie l’idée d’utiliser les programmes et périphériques de son PC sur sa tablette est intéressante, dans la pratique les résultats sont très décevants.

En effet, les tablettes tournant sur Windows 7 ont tendance à ne pas bien se manipuler avec une interface tactile, à être très lentes et à offrir une autonomie limitée (3-4 heures seulement). Il faudra attendre la prochaine version de Windows, développée dès le départ pour les tablettes, pour que les choses changent. En attendant, à moins de vouloir absolument faire tourner des applications Windows sur sa tablette, ce n’est pas le genre d’appareil qu’on peut recommander.

Du téléphone à la tablette

La plupart du temps, le choix d’un système d’exploitation - et donc d’une famille de tablettes - est une question d’habitude et de préférence personnelle. Ainsi, si on a un téléphone intelligent avec lequel on est habitué et qu’on apprécie, on va probablement être attiré naturellement par les tablettes qui utilisent la même plateforme.

Mais, outre la familiarité, il y a aussi de réels avantages à choisir une même plateforme logicielle sur sa tablette et son téléphone. On peut ainsi réinstaller gratuitement toutes les applications qu’on a déjà achetées sur son téléphone, sur sa tablette. Si on est du genre à acheter beaucoup d’applications, c’est un facteur à considérer.

Petits détails qui peuvent faire la différence

Outre le logiciel qui les anime, les plus récentes tablettes ont plus de similitudes que de différences. Elles disposent toutes d’un écran tactile de 7 à 11 pouces, d’une ou plusieurs caméras (à l’avant ou l’arrière) et d’antennes Wi-Fi et Bluetooth.

Mais de petits détails pourront - selon les utilisateurs - faire une différence. Ainsi -certaines tablettes, comme le iPad, sont disponibles à la fois en version Wi-Fi ou en version Wi-Fi et 3G. Concrètement, ça veut dire qu’avec ces dernières vous pourrez – en prenant un forfait de données mensuel avec un fournisseur de service - vous brancher à Internet sans avoir à être connecté à un réseau Wi-Fi. Pour ça, on devra payer un plus cher à l’achat, soit environ 100 $ à 130 $ de plus. Mais comme toutes les tablettes ne sont pas offertes en version 3G, ceci pourra éventuellement conditionner nos choix.

L’espace de stockage

Les tablettes disposent généralement de 16 à 64 Go de mémoire interne. L’espace dont on va avoir besoin dépend de la quantité de photos, de fichiers musicaux et de films qu’on compte stocker sur sa tablette. Avec un peu de discipline, on peut s’en tirer avec un modèle de 16 Go seulement, et ainsi épargner de 100 $ à 200 $ à l’achat.

En revanche, on devra connecter plus souvent sa tablette à son ordinateur pour ajouter ou enlever des fichiers quand l’espace viendra à manquer. Il est à noter que les appareils qui disposent de ports USB ou de fentes pour cartes mémoires ont l’avantage de pouvoir offrir de l’espace de stockage additionnel à peu de frais.

Les résultats du banc d’essai de Protégez-Vous

Pour vous aider à choisir, Protégez-Vous a effectué au cours des derniers mois un banc d’essai auprès d’un jury d’acheteurs potentiels.

Pendant plusieurs jours, ceux-ci ont testé une douzaine de modèles de tablettes parmi les plus populaires en portant une attention particulière à l’ergonomie et à la facilité d’utilisation.

Voici les trois modèles qui ont obtenu la meilleure note :

PREMIÈRE PLACE :

IPAD 2
(http://www.apple.com/ca/ipad/)
Prix : 520 – 850$
Plateforme : iOS
Poids : 600g
Autonomie : 9h
Taille de l’écran : 9,7 po
Résolution : 1024x768 pixels

En résumé :
(+) Se distingue par sa performance, sa grande facilité d’utilisation, la qualité de son affichage, sa légèreté, son incroyable catalogue d’applications et l’excellente autonomie de la batterie (9-10h).
(-) Caméra assez décevante, mémoire non extensible, et impossibilité de lire du contenu Flash, un peu plus cher.

DEUXIÈME ET TROISIÈME PLACES (EX AEQUO) :

ACER ICONIA A500
(http://www.acer.ca/ac/en/CA/content/series/iconia-tab-a/iconiataba500 )
Prix : 400 – 500 $
Plateforme : Android 3.0
Poids : 730g
Autonomie : 6h
Taille de l’écran : 10,1 po
Résolution : 1280x800 pixels

En résumé :
(+) Moins cher que l’iPad, très bel affichage, port USB plein format, caméra de 5 Mégapixels à l’arrière, sortie HDMI et lecture de contenu Flash. Autonomie de la batterie dans la moyenne (6 heures).
(-) N’existe pas en version 3G.

ASUS EEE PAD TRANSFORMER
(http://ca.asus.com/fr/Eee/Eee_Pad/Eee_Pad_Transformer_TF101 )

Prix : 400 – 600 $
Plateforme : Android 3.0
Poids : 680g
Autonomie : 6h
Taille de l’écran : 10,1 po
Résolution : 1280x800 pixels

En bref :
(+) Même prix, même performance et spécifications que l’Iconia A500 (si ce n’est de l’affichage qui est un brin moins beau et du port USB plein format qui est absent de la tablette). Peut se coupler à un clavier vendu séparément (150 $) et ainsi transformer la tablette en miniportable (le clavier contient des piles et un port USB).
(-) N’existe pas en version 3G.

Autres modèles testés dans le banc d’essai

Tout près derrière, échappant de peu au podium, l’iPad de première génération, les tablettes Xoom de Motorola et le PlayBook de Research in Motion.

Bons derniers au classement et à éviter le ViewPad 7 et 10 de Viewsonic et le Ciara Vibe EXOPC.

Choix budget

Vous brulez d’envie d’avoir une tablette, mais le prix vous refroidit? Le iPad de première génération - qu’on peut facilement trouver dans les petites annonces autour de 300 $ offre un excellent rapport qualité-prix, et ce pour une fraction du coût.

Et la sortie du prochain modèle, prévu pour le printemps prochain, entrainera inévitablement une chute de prix sur les modèles précédents!

À vous d’en profiter!

Intervenants / Participants

Frédéric Perron – Journaliste- Protégez-Vous
http://www.protegez-vous.ca

Liens utiles

Article original paru sur le site de Protégez-Vous (nécessite un abonnement)
http://www.protegez-vous.ca/technologie/tablettes-electroniques.html