Légitime dépense


Épargner sur ses frais de voyage

Émission du 12 octobre 2009

Journaliste(s) à la recherche : Nathalie Lemieux

Vous habitez dans le vieux Québec et vous rêvez d’aller passer une semaine dans les Cantons de l’est ou même à Paris? Légitime dépense vous explique comment diminuer vos frais de voyage de 75% en échangeant votre logis contre le chalet, la maison ou l'appartement d'une personne qui, comme vous, veut voyager à moindre frais. Mais attention, cette pratique comporte des risques et a son lot de précautions à prendre.

Thème(s) : Habitation: construction, rénovation et entretien , Voyages

Épargner sur ses frais de voyage

Échangistes… de maison !

Depuis une dizaine d’années, l'échange de maison connaît une popularité croissante à travers le monde, tout comme au Québec d’ailleurs. Cette pratique serait née dans les années ‘50 en Suède, alors que des professeurs avaient pris l’habitude d’échanger leur maison pendant les longues vacances d’été… Avec l’arrivée d’Internet, de nombreux sites web ont favorisé les contacts entre les personnes intéressées par cette façon conviviale, et surtout très économique, de voyager.

Aujourd’hui, on estime que près de 250 000 échanges de maisons s’opèrent chaque année dans le monde… et ce nombre est en pleine expansion!

Vous rêvez d’échanger votre maison contre un chalet dans les Alpes suisses, votre condo en ville contre une maison en Gaspésie? Tout est possible. Seule condition: les propriétaires doivent mutuellement accepter que des étrangers vivent sous leur toit pendant leur absence… et qu’ils vivront, eux aussi, dans la maison de quelqu’un d’autre!

Voyager partout dans le monde… et même ici au Québec

Pauline Lazure et Clément Page ont découvert cette façon de voyager il y a six ans en échangeant leur maison avec un couple de professeurs de la région de New York. Ils ont eu un véritable coup de foudre pour l’échangisme (de maison!) et depuis, ils n’hésitent jamais devant une proposition intéressante. «On est allé au Costa Rica et on espère aller en Europe l’an prochain, peut être en Slovénie ou en Italie! »

Vous ne comptez-pas voyager outre-mer? Vous serez surpris de constater qu’il est possible d’échanger sa maison sans traverser les frontières… Pauline et Clément aiment tellement la formule qu’ils échangent régulièrement leur maison pour visiter le Québec. «Les fins de semaines, on échange notre maison des Cantons de l’est pour l’appartement d’un jeune couple de Montréal, dit Pauline Lazure. Nous, on va voir des spectacles et on va au musée. Eux, ils viennent profiter du grand air, faire du vélo, de la marche en montagne ou du ski l’hiver.» Tout cela sans frais d’hébergement à payer…

Jusqu’à 75 % d’économie sur vos frais de voyage

Échanger sa maison pour voyager permet d’économiser beaucoup d’argent… «Quand nous sommes allés en Europe les deux premières fois, nous étions à l’hôtel. Pour une semaine, ça nous avait couté environ 3 500 $, dit Pauline. Si on fait un échange de maison, et habituellement on échange aussi la voiture, ce qu’on va payer sur place c’est notre nourriture et les sorties qu’on va faire.»

Faisons le calcul: si on épargne 150 $ d'hôtel et 50 $ de restos par jour sur une semaine de vacances en Europe, on sauve facilement 1 400 $ par semaine, soit 50% à 75 % de nos frais de voyage.

Échanger via Internet

Serge Dugas l'a bien compris!
Il a fondé le site http://www.echangedemaison.com en 1997. Un site qui permet de mettre en contact des voyageurs de toutes les régions du monde, intéressés à échanger leur maison. Légitime dépense l’a rejoint (via sa webcam) à Montpellier en France alors qu’il participe lui-même à un échange de maison. «C’est le 17e échange de maison qu’on fait. Pour nous, c’est comme si on avait un chalet… mais au lieu de l’avoir au Québec, on l’a en France!» Avec sa conjointe, Serge Dugas échange sa maison presque tous les ans. Ils ont pu visiter différentes régions de France.

Pour devenir échangiste, c’est simple: il suffit de s'inscrire sur un des nombreux sites spécialisés. En voici quelques uns :

- http://www.trochabitat.com est un site gratuit destiné surtout au marché québécois et français.

- http://www.echangedemaison.com ouvre la porte à un important bassin de maisons, tant ici qu'à l'étranger. Les frais d’adhésion sont de 69 $ par année.

- http://www.trocmaison.com est le plus important site du genre au monde. On s’abonne pour 120 $ par année.

Pauline Lazure et Clément Page naviguent sur plusieurs sites. Certains d’entre eux, comme http://www.trocmaison.com, leur proposent parfois des offres intéressantes : des gens qui souhaitent visiter les Cantons de l’est et qui seraient heureux d’échanger leur maison située en Europe ou ailleurs dans le monde.

«Si notre maison est intéressante, on recevra des propositions. Mais, il faut aussi savoir ce qui nous intéresse! ajoute Pauline. La Toscane par exemple, c’est un endroit ou on veut aller…»

Un exemple : Pauline se rend sur un site d’échange de maison et nous montre les photos d’une coquette résidence dans les Abbruzes en Italie. Il y a deux chambres et une vue à couper le souffle… Elle rédige une offre d’échange en espérant que les propriétaires de cette maison seront intéressés par leur maison… et par les Cantons de l’est! L’attente peut être longue (et des rêves déçus) avant qu’un échange ne se concrétise.

Un échange, ça se prépare!

Mais Pauline et Clément ont toujours la bougeotte. Le jour du passage de Légitime dépense chez-eux, ils attendaient l’arrivée d’une famille de la région de Québec avec qui ils échangeaient leur maison pour une semaine.

«Quand je prépare ma maison, je libère de l’espace dans mes tiroirs et gardes robes. Je range mes objets précieux ou fragiles, et surtout, je leur laisse une liste pratique pour la maison : où sont les choses, les panneaux électriques et l’entrée d’eau, des numéros en cas d’urgence, etc… J’ai fait plastifier cette feuille parce que j’ai l’habitude d’échanger ma maison!»

Il faut aussi laisser l’essentiel dans le garde manger pour que les gens n’aient pas à faire une épicerie complète. Et pourquoi pas un carnet de bonnes adresses et de choses à voir dans la région… Une pochette touristique.

En plus de réduire considérablement les frais d’un voyage, l’échange de maison permet de nouer des liens durables et de voyager autrement en s’intégrant dans un quartier. Un lien de confiance doit s’établir lors de la préparation de l’échange.

«Pour faire un bon échange, il faut se connaître un peu», souligne Pauline, qui n’échange jamais sa maison sans avoir établi un contact personnel avec les gens qui viendront vivre chez elle (et chez qui elle ira s’installer!). «On prend une maison et on en laisse une, alors on se dit qu’il faut être fins l’un pour l’autre. Les gens se disent : on va prendre soin de votre maison comme de la nôtre, sinon, l’échange de maison n’existerait pas. C’est une question de respect.»

Avant d’échanger sa maison avec un inconnu, il faut apprendre à le connaître et se fier à son instinct. Si ça ne clique pas avec les gens qui seraient prêts à échanger… vous pouvez refuser. Il faut absolument que les partenaires d’un échange s’entendent, qu’ils aient les mêmes critères de respect de la propriété, de valeurs, de propreté ou même de goût… Autrement, vous n’auriez pas de plaisir et vous seriez toujours inquiets. Ce n’est pas le but d’un échange de maison! « On le voit tout de suite quand les gens sont sérieux et que ça clique» souligne Pauline.

Vous êtes encore craintif? Eh bien sachez que l'assurance responsabilité couvre vos biens personnels pour les courts séjours. Si vous partez plusieurs mois, parlez-en à votre assureur!

Sites web – échange de maison

http://www.trochabitat.com: gratuit

http://www.echangedemaison.com : 69 $ / an

http://www.trocmaison.com : 120 $ / an