Légitime dépense


Protection contre le découvert

Émission du 31 octobre 2011

Journaliste(s) à la recherche : Julie Paquin

Il peut arriver à tout le monde d’émettre un chèque sans provision. Après tout, la mémoire est une faculté qui oublie ! Malheureusement, les institutions financières n’oublient jamais d’imposer des frais de plus de 40 $ pour chaque transaction à découvert. Pour prévenir le coup, informez-vous auprès de votre institution financière des produits disponibles pour éviter les frais de découvert.

Thème(s) : Finances personnelles

Protection contre le découvert

La plupart des institutions financières exigent des frais de 42,50 $ pour un compte aux fonds insuffisants. Heureusement, il existe différentes options qui permettent de se protéger contre le découvert et ainsi éviter ces frais élevés.

On dit qu'un compte est à découvert lorsqu'il ne contient pas assez d’argent pour honorer un chèque ou un paiement automatique. Dans ce cas, la banque refuse le chèque, le débiteur reste impayé et votre chèque est retourné. Des frais de 42,50 $ sont alors portés à votre compte. La note peut être très difficile à digérer lorsque le compte est déjà dans le rouge.

Si généralement vous avez de très bonnes habitudes de paiement et qu'une malchance vous arrive, il est possible de contester les frais à l’amiable avec un représentant du service à la clientèle de votre institution financière. Toutefois, si vous faites beaucoup de chèques ou si plusieurs paiements sont portés automatiquement à votre compte, vous munir d'une protection en cas de découvert pourrait s'avérer une bonne idée. Fait intéressant, certaines protections sont gratuites si elles ne sont pas utilisées.

Les différents types de protection en cas de découvert

La protection de découvert appelée comme tel par les institutions financières est en d'autres mots un découvert préautorisé. Cette protection est liée à votre compte transactionnel. Il faut bien sûr en faire la demande. On vous accordera une protection de découvert variant approximativement de 100 $ à 5000 $ selon votre cote de crédit et selon les institutions financières.

Le virement de fonds en cas de découvert est ce qui est le plus souvent offert sur le marché. Le fonctionnement est simple: si un chèque ou un paiement automatique passe dans votre compte chèque et que les fonds sont insuffisants, la banque ira récupérer l'argent automatiquement à un autre endroit. Ce virement peut se faire à partir de :

- Une carte de crédit: Évidemment il faut que ça soit une carte de crédit de l'institution financière où votre compte transactionnel se trouve. Par exemple Visa Desjardins ou BMO Mastercard. Attention cependant, car les intérêts commenceront à courir au moment même du virement.

- Un autre compte transactionnel de la même institution comme un compte chèque ou épargne.

- Une marge de crédit

Sauf pour le compte transactionnel, toutes ces options sont sous réserve d’approbation au crédit.

Les coûts

Les frais d’utilisation d’une protection contre les découverts varient d'une institution à une autre. Mais en général, nous avons remarqué qu'ils varient de trois grandes façons:

1. Des frais de 5 $ peuvent s'appliquer à chaque transaction sans fond.
2. Des frais de 5 $ s'appliquent seulement une fois par mois où il y a eu un découvert.
3. Des frais de 3 $ par mois s'appliquent chaque mois qu'il y ait eu un découvert ou non.

Certaines institutions ne chargent pas de frais ce qui est évidemment plus avantageux. Toutefois, en tout temps et dans tous les cas, sauf si vous liez à un autre compte transactionnel, des frais d’intérêts s'appliquent. Les frais d'intérêt varient de 10% à 22% selon les produits et les institutions. Il faut aussi savoir qu'il n'y a pas le délai de grâce de 30 jours comme avec une carte de crédit. Comme il s'agit d'une avance de fonds, les intérêts courent instantanément.

Enfin, inutile de mentionner que la protection de découvert devrait être vue comme un filet de sécurité et être utilisée en cas d'urgence seulement! L'idéal est toujours de bien gérer ses finances personnelles! Vous pourriez par exemple créer un calendrier dans lequel vous indiquez les dates auxquelles les paiements préautorisés ou des chèques seront débités à votre compte. Mieux vaut prévenir que guérir dit-on!

Intervenant

Nom : Lisanne Blanchette
Titre : Conseillère budgétaire, Option consommateurs
Site Web : http://www.option-consommateurs.org/

Liens utiles
Pour en apprendre plus sur les produits de protection de découverts offerts par les grandes institutions financières:

Desjardins
http://www.desjardins.com/fr/particuliers/produits_services/cartes/privileges-services-offerts/virement-decouvert.jsp

Banque Laurentienne
https://www.banquelaurentienne.ca/fr/services_particuliers/mon_argent/protection_decouverts.html

BMO
http://www.bmo.com/accueil/particuliers/services-bancaires/courants/gerez-votre-argent/protection?pChannelId=37081

Banque Nationale
http://www.bnc.ca/bnc/cda/productfamily/0,2664,divId-2_langId-2_navCode-15825,00.html

Banque Royale
http://www.rbcbanqueroyale.com/RBC:TgIFy6wWAA8ABUEQQVg/produits/servicesdedepot/overdraft-protection.html

CIBC
https://www.cibc.com/ca/chequing-savings/overdrft-protection-serv-fr.html

TD Canada trust
http://www.tdcanadatrust.com/francais/prets/over.jsp