Légitime dépense


Ampoules nouvelle génération

Émission du 10 octobre 2011

Journaliste(s) à la recherche : Dominique Sémery

Vous n’y voyiez plus clair quand vient le temps de choisir de nouvelles ampoules éconergétiques? Les fluocompactes, les halogènes et les DEL viendront bientôt remplacer les traditionnelles ampoules incandescentes appelées à disparaître du marché. Pour vous éviter de magasiner à l’aveuglette, Légitime dépense a passé au crible les différents produits disponibles. Non seulement vous saurez selon quels critères faire un choix éclairé, mais aussi quelle ampoule installer dans chacune des pièces de votre maison.

Thème(s) : Habitation: construction, rénovation et entretien

Ampoules nouvelle génération

Les ampoules incandescentes seront prochainement interdites au Canada. Trop énergivores. Déjà, plusieurs détaillants ont considérablement réduit ces ampoules de leurs tablettes quand ils ne les ont pas totalement éliminées. Comme solution de rechange on nous propose les fluocompactes, les DEL et les halogènes. Comment choisir au delà des considérations purement environnementales ?

Nouveaux produits, nouveaux choix
Le consommateur se retrouvera bientôt à devoir remplacer toutes les ampoules de sa maison. Mais alors qu’avant nous n’avions qu’un choix réduit de types d’éclairage, maintenant toute une panoplie d’ampoules s’offre à nous, toutes avec des caractéristiques et des prix bien différents.

Watts vs lumens
Notre façon de les choisir change aussi. On ne parle plus de watts mais de lumens. Il s’agit de l’unité de mesure qui détermine l’intensité de la lumière. Plus ce chiffre est élevé, plus la lumière dégagera un éclairage puissant.

Lumière froide vs lumière chaude
Oubliez aussi la lumière chaude, presque jaune de l’ampoule d’Edison. Les nouvelles ampoules diffusent une lumière plus froide. Pour retrouver l’ambiance qui vous intéresse, vous devez vous soucier de la température de couleur indiquée par l’unité Kelvin (K). Pour une lumière chaude, voire jaune, optez pour une ampoule d’environ 2700 Kelvins. Pour une lumière bleutée, orientez votre choix sur une ampoule de 4000 ou 5000 Kelvins.

Ampoules fluocompactes
Elle consomme 75 % moins d’énergie que l’ampoule incandescente et dure 10 fois plus longtemps. La lampe à incandescence a une efficacité de 14 à 25 lumens par watt, alors que la lampe fluorescente a une efficacité de l'ordre de 45 à 70 lumens par watt, ainsi une lampe fluorescente de 11 W produira le même éclairage qu'une lampe à incandescence de 40 à 60 W.

Les ampoules fluocompactes produisent une lumière diffuse. On ne peut pas faire un effet esthétique contrasté avec ce type de lumière. Si on essaye de travailler sur un document ou si on a besoin de relief, on n’utilisera pas ce genre d’ampoule. On l’utilise dans le salon, le bureau, le couloir, le garage et l’atelier.

Utilisation
On peut aussi l’utiliser dans la chambre et le salon à condition qu’elle soit gradable.

Durée de vie
De 5 000 à 10 000 h ou 7 à 10 ans. Réduite par les interruptions fréquentes. Le flux lumineux baisse de 20 % avec l’usure.

Inconvénients
Certaines ampoules fluocompactes ne fonctionnent pas avec des gradateurs et quand elles le font elles sont beaucoup plus chères. Elles supportent mal le froid. Leur durée de vie est réduite lorsqu’on les éteint et les allume souvent. Elles contiennent du mercure en faible quantité : 5 mg à peine, ce qui fait en sorte qu'après sa vie utile, le produit doit être manipulé comme un déchet dangereux plutôt que comme un déchet ordinaire, il faut donc les recycler aux endroits désignés L’allumage n’est pas toujours instantané. Ces ampoules peuvent également causer des problèmes de santé aux personnes sensibles aux ondes électromagnétiques, mais les avis divergent sur ce point.

Les ampoules halogènes
L’ampoule halogène est une ampoule incandescente renfermant une substance gazeuse de la famille des halogènes. Elle offre un rendement lumineux identique à celui d’une ampoule à incandescence ordinaire soit 14 lumens par watt. Elle est plus chère, mais dure de 2 à 4 fois plus longtemps qu’une ampoule ordinaire et consomme 40% moins d’électricité. Il y a un choix d’ampoules plus vaste que pour les ampoules fluocompactes et on trouve maintenant des ampoules halogènes qui remplacent l’ampoule incandescente ordinaire. L’halogène est une source de lumière directionnelle, c’est-à-dire que la lumière part du filament et va directement sur la surface que l’on éclaire. On s’en sert quand on a besoin d’une belle qualité de lumière directionnelle.

Utilisation
On l’utilise dans la cuisine ou la salle de bain. Dans le salon pour mettre en valeur des œuvres d’art par exemple.

Durée de vie
2 000 heures. Soit 2 ans. On peut doubler la durée de vie en ajoutant un gradateur et en baissant l’intensité de 25 %

Inconvénients
Elle n’est toutefois pas aussi efficace que les ampoules fluocompactes ou les DEL d’un point de vue énergétique. L’ampoule monte à des températures très élevées et dégage de la chaleur. Si l'on touche l'ampoule halogène avec les doigts, on dépose une fine couche de matières organiques. Ces matières une fois quelles chauffent vont fragiliser l'ampoule halogène.

Les diodes électroluminescentes (DEL)
Une DEL est un dispositif à semi-conducteur (diode) qui émet de la lumière lorsqu’un courant électrique le traverse. Les DEL consomment très peu d’énergie et ont un rendement de près de 90%, ce qui signifie que seulement une très petite portion de l’énergie sert à produire de la chaleur. Elles produisent 11 lumens par watt, mais plus la lumière est froide plus le rendement par watt est meilleur.

Utilisation
On utilise les DEL pour la lecture et pour l’extérieur.

Durée de vie
10 000 à 25 000 heures soit 10 à 25 ans

Inconvénients
Ces ampoules sont encore très chères et la qualité de la lumière est très variable. Il y a des bons produits et des mauvais produits sur le marché. Il faut se méfier. Elles chauffent également beaucoup ce qui explique la base en aluminium destinée à absorber la chaleur. Elles sont difficilement utilisables dans des encastré ou des lampes fermées à cause de l’accumulation de chaleur. Il semble que le rayonnement bleuté des LED pourrait abîmer la rétine, on évite donc de les regarder directement. Le développement du marché fera vraisemblablement baisser les prix.

Intervenants / Participants

Olivier Bourgeois
Option consommateurs
http://www.option-consommateurs.org/

Conor Sampson
Designer en éclairage et architecte CS Design
http://www.designcs.ca

Liens utiles

http://www.hydroquebec.com/residentiel/
http://oee.nrcan.gc.ca/residentiel/personnel/