Légitime dépense


Aubaines d’un jour

Émission du 19 septembre 2011

Journaliste(s) à la recherche : Matthieu Mortézaï

Les sites d’achats groupés en ligne, tels que Groupon et Tuango, ont la cote! Offrant des rabais alléchants sur nombre de services, ces sites nouveau genre prolifèrent depuis peu sur la toile pour le plus grand plaisir des consommateurs. Légitime dépense vous propose un tutoriel afin de mieux comprendre comment fonctionnent ces sites, comment en tirer parti et aussi de découvrir à qui profitent réellement ces aubaines d’un jour!

Thème(s) : Électronique

Aubaines d’un jour

Comparateurs de prix, petites annonces, encans virtuels… Le web offre aux internautes mille et une façons d’épargner. Mais au chapitre des bonnes affaires en ligne, un nouveau phénomène connaît un succès retentissant et se répand à la vitesse des réseaux sociaux : les aubaines d’un jour; aussi appelés coupons-rabais virtuels ou achats groupés!

Popularisé par Groupon chez nos voisins du Sud, le phénomène s’est propagé de façon fulgurante, voire virale, aux quatre coins du monde et a fait des petits à la douzaine de notre côté de la frontière au cours des derniers mois. Résultat : les internautes à travers la province peuvent maintenant, et chaque jour, épargner de 50% à 70% chez un ensemble d’entreprises et de commerçants locaux.

Comment ça fonctionne? Est-ce une bonne affaire pour les consommateurs? Comment en tirer le meilleur parti sans en subir les écueils?

Une super adepte des coupons-rabais virtuels et un professeur des HEC Montréal nous expliquent les rouages de ce nouvel outil de promotion qui fait sensation sur la toile.

Comment ça fonctionne
Chaque jour, on offre aux internautes une promotion spéciale dans des commerces (plus souvent qu’autrement de services) se trouvant dans un secteur géographique donné.

Affichées sur le web ou envoyées par courriel, les offres ne sont disponibles que pour une période limitée (24 heures le plus souvent) et un nombre minimum d’acheteurs doivent y souscrire pour que celles-ci deviennent effectives.

Si le nombre minimum est atteint (ce qui est presque toujours le cas), l’argent est déboursé sur la carte de crédit des acheteurs et ceux-ci reçoivent alors par courriel un coupon qu’ils pourront ensuite utiliser dans le commerce qui l’a émis.

De son coté, le marchand partage une partie de ses recettes (souvent à hauteur de 30-50%) avec le site d’aubaine d’un jour qui a publié son annonce. Bref, en principe, et si tout se passe bien, tout le monde y gagne.

Exemple typique d’aubaine d’un jour :
- Vous payez 18$ pour un coupon-rabais ayant une de valeur de 40$ dans un commerce local si 75 personnes l’achètent aussi d’ici 24h. L’offre est valide dès le lendemain et pendant un an.

Meilleur avant la date de péremption
Les bons-rabais ont une date de péremption, habituellement entre 6 et 12 mois. Après cette date, ils conservent seulement la valeur réelle que l’acheteur a payée et perdent la valeur ajoutée par la promotion.

Ex : un bon-rabais payé 20$ en ligne donnant droit à 40$ au restaurant, conservera une valeur de 20$ après sa date de péremption, soit le montant qu’a déboursé l’acheteur.

Un concept qui fait boule de neige
Bien que le concept des aubaines d’un jour soit très récent, on compte déjà une douzaine de sites du genre au Québec seulement. Voici les principaux que nous avons recensés :

- Promo du jourhttp://www.promodujour.ca
- Grouponhttp://www.groupon.ca
- Tuangohttp://www.tuango.ca
- Le Renard - http://www.lerenard.ca
- Teambuy http://www.teambuy.ca
- Kijijidealshttp://www.kijijideals.ca
- Livingsocialhttp://www.livingsocial.ca
- SwarmJamhttp://www.swarmjam.com
- La Megaprisehttp://www.lamegaprise.com
- I Love MTLhttp://www.ilovemtl.ca
- Vie Urbaine - http://www.vieurbaine.com

Trucs de pro :
Voici quelques tuyaux de Marie-Josée Morin, notre experte des coupons-virtuels, pour maximiser les chances de faire des bonnes affaires et de vivre de belles expériences sur les différents sites d’aubaines d’un jour :

a) Bien lire les détails de l’annonce et les restrictions/conditions
Il est important de bien lire la description des annonces et surtout les restrictions applicables. Il est même recommandé d’imprimer la fiche descriptive pour référence future si on décide d’acheter. On évitera ainsi beaucoup de mauvaises surprises.

b) Ne pas hésiter à poser des questions au vendeur via la section prévue à cet effet
Si on a des questions sur l’offre, on peut utiliser la section prévue à cet effet sur une bonne partie (pas tous malheureusement) des sites d’aubaines d’un jour. Les gens répondent habituellement très rapidement et les internautes peuvent lire les réponses aux questions précédentes. Ceci pourra également vous éviter de mauvaises surprises.

c) Se renseigner sur le marchand avant d’acheter si on ne le connaît pas
Si on ne connaît pas l’entreprise qui publie une offre en ligne, il est recommandé de se renseigner à son sujet avant d’acheter. Pour se faire, on peut visiter son site web et effectuer une recherche en ligne pour voir s’il n’y a pas des critiques ou commentaires de consommateurs.

d) Vérifier si les prix réguliers affichés sont réels ou gonflés
Dans certains cas, il peut être bon d’appeler au commerce (sans mentionner le coupon-rabais) et de s’informer sur les prix en vigueur. On pourra ainsi vérifier si les prix réguliers mentionnés dans l’annonce en ligne sont réellement ceux en vigueur. Parfois, les prix sont faussement gonflés pour rendre l’offre plus alléchante, ou les spéciaux sont déjà en vigueur dans le commerce, sans aucun coupon.

e) Porter plainte en cas de problème
Si, malgré toutes ces précautions, vous vivez une mauvaise expérience chez un commerçant alors que vous utilisez un coupon-rabais, n’hésitez pas à porter plainte auprès du site d’aubaines d’un jour qui vous l’a vendu. Ils ont, en général, un très bon service à clientèle et sont soucieux de l’entière satisfaction de leurs clients (plusieurs, comme Groupon, s’en targuent d’ailleurs). Si la plainte est légitime, ils n’hésiteront à vous dédommager.

f) Le plus important : utiliser ses coupons!
Au final, le plus important pour le consommateur c’est d’utiliser tous les coupons qu’il achète (même s’ils sont périmés). Parce que peu importe le rabais obtenu, un coupon inutilisé ne sera jamais une bonne affaire!

Intervenants / Participants

Sylvain Sénécal – Professeur agrégé au HEC Montréal et Titulaire de la Chaire de commerce électronique RBC Groupe Financier
http://www.hec.ca/profs/sylvain.senecal.html

Marie-Josée Morin – Super consommatrice et adepte des sites d’aubaines d’un jour

Suzanne Beylouni – Maquilleuse – Spa Orazio (commerce ayant fait appel aux sites d’annonces d’un jour)
http://www.spaorazio.com

Liens utiles

Remerciements

Pour leur précieuse collaboration à ce reportage, Légitime dépense tient à remercier tout spécialement :

IDOLEM STUDIO YOGA LAVAL
http://www.idolem.com/yoga/

Spa Orazio Laval
http://www.spaorazio.com