Légitime dépense


Piscine au chlore ou au sel

Émission du 21 mars 2011

Journaliste(s) à la recherche : Julie Paquin

Chlore ou sel ? Quelle est la meilleure façon de purifier l’eau de votre piscine ? Légitime dépense passe en revue le fonctionnement de chaque système, ses coûts, ses avantages et inconvénients. L’assainissement au chlore est le plus économique alors que l’assainissement au sel est le plus écologique et plus doux pour les yeux, les cheveux et la peau. Entre les deux, de nouveaux systèmes d’assainissement d’appoint qui diminuent l’utilisation de chlore. Vous aurez l’embarras du choix !

Thème(s) : Habitation: construction, rénovation et entretien , Sports et loisirs

Piscine au chlore ou au sel

L'assainissement de l'eau d'une piscine est essentiel pour protéger les baigneurs de maladies ou d'infections causées par les bactéries présentes dans l'eau et pour prévenir l'apparition d'algues. Deux grands systèmes d'assainissement s'offrent à vous: le chlore sous trois grandes formes (liquide, granule, pastille) et la génération du chlore à l'eau salée, un système de plus en plus populaire communément appelé «piscine au sel». Il existe également des systèmes alternatifs d'appoint qui permettent de réduire considérablement l'utilisation du chlore: l'ionisation de cuivre et d'argent, le rayonnement UV et l'ozonation.

Le chlore demeure le moyen le plus utilisé pour assainir l'eau des piscines résidentielles. Il est très efficace pour détruire rapidement les bactéries et est peu dispendieux. Mais il n'est pas sans désavantages. Comme il influence largement le pH de l'eau, il peut causer entre autres des irritations aux yeux et à la peau. Il demande aussi beaucoup de temps d'entretien.

Selon Nicolas Guillotte, propriétaire de Piscines et Spas POSEIDON, une entreprise spécialisée dans l'entretien et la réparation de piscines, la chloration au sel procure une meilleure qualité de baignade tout en réduisant le temps d'entretien. Pas étonnant que cette méthode d'assainissement prenne de plus en plus de place sur le marché. Mais attention, le bilan de la chloration au sel n'est pas parfait non plus. Des systèmes alternatifs d'appoint trouvent donc aussi leur place sur le marché.

Chloration traditionnelle: avantages et inconvénients

Avantages:
• Option la plus économique (à l'exception du chlore en pastille)
• Ne demande pas l'achat d'équipement supplémentaire. (à l'exception du chlore en pastille)

Désavantages:
• Manipulation et entreposage de produits chimiques pouvant être dangereux
• Peu être irritant pour la peau, les yeux et les voies respiratoires
• Entretien régulier. (Quotidien ou hebdomadaire)
• Influence largement le pH de l'eau
• Odeur de chlore

Prix: de 60 $ à 120 $ par année
* Varie selon le volume d'eau de la piscine

Chloration au sel: avantages et inconvénients

Le sel (NaCl) est un composé chimique composé de sodium (Na) et de chlore (Cl). Ainsi, le sel peut générer du chlore. Le concept est simple: il faut d'abord ajouter du sel dans l'eau de la piscine jusqu'à une concentration de 2800 parties par million. L'eau est ensuite pompée. Grâce à un courant électrique le chlore est extrait du sel avant d'être redirigé dans la piscine. Il faut ajouter du sel seulement lorsqu'il y a une perte d'eau. Car en chimie, « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme!»

Avantages
• Absence de manipulation et d'entreposage de produits dangereux
• Eau stable
• Qualité de la baignade: diminution ou absence d'irritations
• Facilité d'entretien
• Élimine les odeurs de chlore car il n'y a pas de chloramine (chlore mort).

Désavantages:
• Peut abîmer prématurément les appareils et pièces métalliques
• Ne convient pas aux piscines en acier qui risquent de rouiller à long terme.
• Rejette du sel dans l'environnement.
• Investissement de base d'environ 1000$

Prix: Entre 800 $ et 1500 $ pour l'achat de l'appareil.
+ 30 $ à 100 $ de sel la première année (selon le volume d'eau)
+ 15 $ à 50 $ $ de sel à chaque année suivante
+ Remplacement de la cellule au sel aux 5 ans environ : 700 $

Le passage vers la chloration au sel

Mis à part les piscines en acier, toutes les piscines traditionnelles peuvent être converties au système au sel à condition de prendre quelques précautions.

La mise à la terre
Si ce n'est pas déjà fait, équipez votre piscine d'une mise à la terre conforme puisque le sel augmente la conductivité. Normalement, la conductivité d'une piscine devrait se situer à 0.02 ou 0.03 millivolt. Au-delà de ce seuil, votre équipement se détériorera. Il serait prudent de demander à un électricien de prendre cette mesure pour vous.

Thermopompe avec échangeur en titane
Vérifiez que votre thermopompe supporte un système au sel. Pour ce faire, assurez-vous qu'elle a un échangeur en titane. Vous retrouverez cette information dans le manuel du fabricant.

En général, si vous avez décidé de passer à la chloration au sel, il serait judicieux de demander à votre piscinier de vérifier si vos équipements peuvent supporter cette méthode d'assainissement. Il pourra ainsi effectuer une bonne mise à jour de votre matériel. Par exemple, dans plusieurs cas, il vaut mieux changer certains joints de la piscine pour d'autres qui résisteront mieux à l'eau salée. Ne négligez pas cette étape de vérifications. Même si les effets de la détérioration due au sel ne se feront peut-être pas ressentir après une année, à long terme la prévention portera fruit!

Par ailleurs, la chloration au sel peut être considérée comme néfaste pour l'environnement puisqu'elle y rejette du sel. Pour contourner cette situation vous pouvez vous munir d'un filtre à cartouche qui demande moins de nettoyage et qui rejettera donc moins d'eau salée dans l'environnement.


Les systèmes d'appoint: ionisation, rayonnement UV, ozonation

Des systèmes d'assainissement d'appoint ont fait leur apparition sur le marché dans les dernières années. Ils sont considérés par plusieurs comme la meilleure option environnementale parce qu’ils ne rejettent pas de sel dans l'environnement tout en réduisant l'utilisation du chlore au minimum. Ils peuvent toutefois coûter cher à l'achat.

Ces systèmes sont considérés comme des systèmes d'assainissement d'appoint au chlore car ils sont passifs. Ils n'agissent pas dans l'eau. Ils agissent seulement lorsque l'eau passe à travers les appareils qui traitent l'eau. Il faut donc ajouter un peu de chlore qui lui agira activement dans l'eau.

Prix:
- 500 $ à 1500 $ pour les piscines hors terre
- 1000 $ à 2000 $ pour les piscines creusées.
* Varie selon les systèmes et le volume d'eau de la piscine

Sachez que vous pouvez combiner l'un de ces systèmes d'appoint avec la chloration au sel. Votre eau sera agréable à la baignade et d'une propreté inégalée!

Informez-vous davantage sur les avantages et inconvénients de ces méthodes d'assainissement alternatives.

Surtout, n'oubliez jamais que peu importe le système d'assainissement que vous utiliserez, vous devez toujours faire les tests d'eau de votre piscine tel que recommandé! N'hésitez pas à demander les conseils d'un piscinier compétent qui saura vous expliquer les bons et moins bons côtés de chaque assainisseur dans votre propre situation.

Bonne baignade!

Intervenant

Nicolas Guillotte
Propriétaire, Piscines et Spas POSEIDON

Liens utiles

Piscines et spas POSEIDON – conseils
http://www.psposeidon.com/conseils/index.html

Guide entretien piscines - Piscilia
http://www.piscilia.com/desinfectant_piscine.php

Conseils écolos pour piscines - CAA Québec
http://tiny.cc/anyof

Décormag – un dossier complet
http://www.decormag.com/Achats/guidedachat/l-entretien-de-la-piscine-ecolo-n258849p1.html