Légitime dépense


Cinéma maison

Émission du 17 janvier 2011

Journaliste(s) à la recherche : Matthieu Mortézaï

Vous voulez profiter pleinement de votre écran haute définition et vivre une expérience similaire à celle du cinéma dans le confort de son salon ? Vous aurez besoin d’un système sonore ambiophonique, communément appelé ensemble de cinéma maison dans les commerces. Pour vous équiper, vous aurez le choix de vous procurer un kit vendu en boîte ou de sélectionner séparément les différentes composantes qui forment le système. Légitime dépense analyse laquelle de ces options vous en donne le plus pour votre argent et sur quelles bases vous devriez choisir votre équipement.

Thème(s) : Électronique , Sports et loisirs

Cinéma maison

Du cinéma pour les oreilles!

Pour profiter pleinement de votre écran haute définition et vivre une expérience similaire à celle du cinéma dans le confort de votre salon, vous aurez besoin d’un système sonore ambiophonique, plus communément appelé ensemble de cinéma maison dans les commerces.

Pour vous équiper, vous aurez le choix de vous procurer un kit « tout-en-un » vendu en boîte ou de sélectionner séparément les différentes composantes qui composent le système. Laquelle de ces options vous en donne le plus pour votre argent et sur quelle base devriez vous choisir votre équipement ? Légitime dépense s’est posé la question !

Le nécessaire pour un son enveloppant

Pour tirer le maximum de votre investissement et faire en sorte que ce que vous entendez soit à la hauteur de ce que ce que vous voyez, vous aurez besoin d’un système sonore ambiophonique.

Au cœur de ce système, on retrouve le récepteur audio-vidéo qui se trouve à être le pendant moderne de l’amplificateur de nos chaînes stéréo d’antan. C’est là que toutes les sources vont se brancher de même que toutes les enceintes. C’est aussi là que le son va être décodé et redirigé aux différents haut-parleurs ambiophoniques.

Côté haut-parleurs, on aura besoin d’un ensemble de 5 ou 7 enceintes ainsi que d’un caisson d’extrême grave (système 5.1 et 7.1). À noter que les systèmes 7.1 ne sont réellement nécessaires que lorsque l’on a une très grande pièce et beaucoup d’espace derrière les spectateurs. Inutile de payer plus cher pour ça si ce n’est pas votre cas.

En kit ou à la carte?

Les systèmes complets de cinéma maison « tout en un » qui comprennent à la fois le récepteur, les enceintes et parfois même un lecteur Blu-ray ou DVD intégré sont fortement déconseillés par nos experts. Ces kits sont offerts par des compagnies d’électronique qui n’ont pas d’expertise dans le domaine des haut-parleurs. Le résultat est le fruit de beaucoup de compromis et s’avère presque toujours décevant. Au final et à long terme, ces kits n’offrent pas un bon rapport qualité-prix.

Comme tous les appareils qui combinent beaucoup de fonctions, lorsqu’une composante brise ou devient obsolète, l’ensemble du système doit être remplacé. Pour faire un meilleur investissement à long terme, il est préférable de se procurer un récepteur audio-vidéo et des enceintes séparément et provenant de manufacturiers spécialisés dans leur domaine respectif.

Des chiffres qui ne veulent rien dire

Lorsque l’on magasine, il ne faut pas accorder trop d’importance à la puissance en Watts des enceintes ou du récepteur affichée en gros caractères sur les boîtes et les publicités. C’est l’une des choses les plus biaisées dans le domaine du son puisque les compagnies n’utilisent pas la même méthodologie pour la mesure et ont tendance à gonfler artificiellement leurs chiffres. Il vaut mieux fermer les yeux là dessus et s’en remettre plutôt à ses oreilles!

Quelques conseils de nos experts :

- Avant d’acheter, il est recommandé d’aller tester l’installation en magasin avec de la musique et une séquence vidéo comportant de la voix (ex : un bulletin de nouvelle ou une narration dans un film).
- Pas besoin de mettre le volume au maximum ici, puisque ce qu’on veut voir avant tout, ou plutôt entendre, c’est si les dialogues sont naturels et biens intelligibles lorsque le volume est bas.
- Si dans une scène d’action on n’entend pas les dialogues, c’est mauvais signe. Parlant de scènes d’action, dans les grandes surfaces, les gens sont généralement impressionnés par le grondement et le vrombissement. C’est un piège, du tape à l’oreille en quelque sorte! Ce n’est pas à ça que l’on devrait porter attention.
- Si on prévoit écouter de la musique avec le système, ce serait une bonne idée d’apporter avec soi en magasin de la musique que l’on connaît bien. Idéalement on utilisera un disque compact plutôt que des MP3, ou mieux encore un spectacle sur DVD ou Blu-ray.
- Avec sa panoplie d’enceintes, un système sonore ambiophonique représente beaucoup de filage. Dans ce contexte, on pourra être tenté par les systèmes dont les enceintes arrière fonctionnent sans fil. Mais il faut s’avoir que la qualité sonore s’en trouve réduite et que si ces enceintes n’ont pas à être reliées par câble au récepteur audio vidéo, elles doivent, en contrepartie, être branchées à une prise électrique, ce qui n’est guère plus avantageux. Bref, nos experts nous déconseillent ce genre de produits et suggèrent plutôt, si la question du filage vous dérange, de faire cacher les fils par des professionnels ou d’opter pour une barre de son compact qui ira sous le téléviseur.

- Vu l’importance du son dans l’expérience de cinéma maison, on devrait s’attendre à investir autant dans l’équipement sonore que dans l’image. On peut trouver des bons récepteurs audio-vidéo pour environ 300$ et des enceintes très intéressantes à partir de 500$.

Recommandations

Si malgré tout, vous choisissez un « ensemble tout en un », tenez-vous loin des kits incluant un Blu-Ray ou un DVD. Ces composantes sont les premières à briser et la réparation est impossible. Optez pour un ensemble qui inclut uniquement un récepteur audio-vidéo, des haut-parleurs et un caisson d’extrême grave. Prenez la peine d’écouter le résultat en magasin. Ces systèmes ne vous offriront pas un son spectaculaire, mais il sera tout de même meilleur que celui de la télévision.

Si vous optez pour des pièces indépendantes, voici des marques suggérées par nos experts.

Récepteurs

DENON
Yamaha
Marantz
Onkyo
Pioneer

Enceintes

Paradigm
B&W
BOSE
KEF
Klipsh

Intervenants

Mario Leroux
Collaborateur - Magazine Québec Audio & Vidéo

Gilles Héroux
Spécialiste en cinéma maison - Centrale Audio Vidéo

Liens utiles

Centrale Audio Vidéo
http://www.centrale.ca

Magazine Québec Audio et Video
http://www.quebecaudio.com