Légitime dépense


Lunettes d’ordonnance sur Internet

Émission du 8 novembre 2010

Journaliste(s) à la recherche : Julie Paquin

Des lunettes d’ordonnance vendues sur Internet pour moins de 100$, est-ce un bon achat ? Pour le savoir, une équipe de Protégez-vous a commandé en ligne plusieurs paires de lunettes avec deux types d’ordonnance différentes. Le processus s’est avéré long et fastidieux et les résultats sont loin d’être concluants. Légitime dépense vous aide à voir clair dans ce dossier.

Thème(s) : Divers , Informatique et Internet , Protégez-Vous: guides d'achats et bancs d'essai

Lunettes d’ordonnance sur Internet

Depuis quelques années, il est possible de se procurer des lunettes d'ordonnance sur le web. De plus en plus de sites voient le jour et offrent les lunettes à demi, au tiers voire au cinquième du prix de l’opticien. Mais commander ses lunettes d'ordonnance par Internet, est-ce une bonne idée? Peut-on espérer obtenir un produit de même qualité à si bas prix? Protégez-Vous a enquêté.

Au Québec, selon la loi sur l'optométrie, la vente et l'ajustement de lentilles ophtalmiques sont réservés aux opticiens et optométristes accrédités. Il n'existe donc aucun site Internet basé au Québec. Mais comme il n'y a pas de frontières sur le Web, rien n'empêche les consommateurs d'ici d'acheter ailleurs. Nul besoin de mentionner que les professionnels de la vision du Québec sont très inquiets.

Les prix

En ligne, vous pouvez obtenir une paire de lunettes qui correspond à votre vision pour une vingtaine de dollars. Oui cela comprend les verres et la monture! À ce prix, vous aurez généralement des lunettes de marques peu connues et de fin de ligne que vous ne retrouverez plus chez l'optométriste de votre quartier. Mais avec de la chance, vous pouvez aussi retrouver sur Internet les mêmes montures qu'en magasin pour la moitié du prix.

Plusieurs facteurs expliquent le bas prix des lunettes en ligne. D'abord, comme tout commerce électronique, les fournisseurs de lunettes en ligne ont moins de frais que ceux qui ont pignon sur rue et qui offrent un service personnalisé. Les vendeurs en ligne n'ont pas nécessairement de bureau et toutes les dépenses qui s'y rattachent comme le personnel qualifié, l'équipement, l'électricité, etc. Cela se reflète nécessairement dans le prix.

Par ailleurs, sur le Web, aucun service n'entoure la vente de lunettes. Aucun opticien ne vous aidera à choisir une monture adaptée à votre visage ou vous offrira un ajustement personnalisé après la vente. Sur Internet, vous ne bénéficierez pas des conseils d'un professionnel.

Comment ça fonctionne?

Protégez-vous a répertorié une vingtaine de sites Internet qui vendent des lunettes. La plupart d'entre eux fonctionnent de la même manière. Vous devez:

1. Choisir la monture: dimensions et couleur.

Plusieurs sites rivalisent d'imagination pour vous permettre de sélectionner votre monture. Certains proposent d'importer votre photo, d'autres d'imprimer des lunettes, de les découper et de les essayer. Rien ne fonctionne véritablement. Choisir virtuellement une monture demeure difficile.

Conseils: Privilégiez les sites qui donnent la taille des différentes parties de la monture et qui affichent des photos prisent sous plusieurs angles. Vous pourrez comparer les dimensions avec une monture que vous possédez déjà.

Vous pouvez également tenter de retrouver une monture que vous avez préalablement essayée en magasin.

2. Déterminer l'utilisation que vous en ferez (Utilisation quotidienne, lentille progressive, pour lecture ou pour voir de loin)

3. Entrer votre ordonnance:

3.1 Consultez un optométriste: Au Québec les optométristes doivent remettre une copie de l'ordonnance à leur patient et il est simple de la transférer sur Internet. Acheter ses lunettes en ligne ne vous exempte donc pas d'une visite chez l'optométriste tous les deux ans au minimum!

En moyenne, un examen de la vue coûte une soixantaine de dollars.

3.2. Obtenez votre distance inter pupillaire: Cette donnée ne figure généralement pas sur l'ordonnance. Vous pouvez demander à votre optométriste de prendre cette mesure mais rien ne l'oblige à le faire. S'il le fait, il peut vous imposer des frais supplémentaires de 10 à 20$.

Certains sites web suggèrent de prendre la mesure soi-même à l'aide d'une règle. Mais la précision est quasi impossible ce qui n'est pas négligeable.

4. Choisir le type de lentille (mince, ultra-mince) et les traitements (anti-égratignures, antireflets). Encore une fois certains sites sont plus complets que d'autres et donnent plus de précisions sur chacun des traitements disponibles.

5. Choisir le mode d'envoi. Soyez patients car la livraison peut prendre plus de deux mois. Prévoyez de 0 à 40$ pour la livraison.

Le test de Protégez-Vous

Clémence Lamarche, chargée de projet au magazine Protégez-Vous, s'est portée volontaire avec son collègue. Clémence a une myopie et un astigmatisme légers alors que son collègue, lui, a une myopie forte ainsi que des foyers progressifs. Ils ont commandé cinq paires de lunettes chacun: trois paires provenant du web, une paire dans une grande surface et une paire chez un opticien. De son côté, Benoît Frenette, professeur à l'École d'optométrie de l'Université de Montréal, a analysé à l'aveuglette les dix paires de lunettes.

Toutes les paires de lunettes ont été analysées selon deux critères: l'ajustement morphologique et l'aspect technique à savoir la prescription dans le verre ainsi que la qualité des traitements antireflets et anti-égratignures.

Constatations

Ce qui a grandement surpris Benoît Frenette, c'est l'absence d'ajustement dans la figure des testeurs. Il a noté un mauvais ajustement au nez, aux oreilles causant de l'inconfort et des glissements. Il a aussi remarqué que les lunettes étaient croches sur le visage du patient ou tout simplement mal adaptées au physique du candidat.

En ce qui concerne les aspects techniques, Benoît Frenette a constaté des différences majeures entre la prescription simple et la prescription complexe. Dans le premier cas, l'ordonnance était en général bien respectée et les traitements antireflets et anti-égratignures bien réussis. Par contre, pour les foyers progressifs, c'était tout le contraire.

Conclusions

Si vous avez une ordonnance pour une correction simple, acheter des lunettes sur le Web peut être avantageux (50% du prix au moins), mais ne vous attendez pas à ce que la monture soit ajustée à votre visage. Si vous avez besoin d'une correction plus compliquée, en particulier des foyers progressifs, il est peu probable que vous soyez satisfait de lunettes achetées en ligne.

Conséquences

Il n'y a pas de conséquence irréversible à porter des lunettes qui ne sont pas tout à fait ajustées à votre vision ou à votre morphologie. Par contre, vous pouvez ressentir de l'inconfort sur le nez ou aux oreilles, ressentir de la fatigue oculaire et avoir des maux de tête.

Chez Protégez-Vous, Clémence Lamarche aurait pu porter ses lunettes sans trop d'inconfort. Par contre, son collègue éprouvait des maux de tête seulement dix minutes après avoir commencé à porter les lunettes.

Acheter la monture sur Internet et les verres chez l'optométriste, est-ce possible?

Vous pouvez choisir d'acheter votre monture en ligne et de faire faire vos verres chez l'optométriste. Vous pourriez aussi demander à votre optométriste d'ajuster à votre visage une monture achetées en ligne. Mais rien n'oblige les optométristes à offrir des services sur des montures et/ou des verres dont ils ne connaissent pas la provenance. C'est à la discrétion de chaque professionnel de choisir s'ils souhaitent le faire ou non. L'Ordre des optométristes du Québec ne donne pas de ligne directrice à ses membres à ce sujet. Ainsi, avant de tenter l'expérience, informez-vous auprès de votre optométriste.

Intervenants

Clémence Lamarche
Chargée de projet
Protégez-Vous

Benoît Frenette
Professeur
École d’optométrie
Université de Montréal

Références

Protégez-Vous
http://www.protegez-vous.ca/

Site de prévention de l'Ordre des optométristes du Québec
http://www.magasinerdeslentilles.com/