Légitime dépense


Vendre ses bijoux en or par la poste

Émission du 13 septembre 2010

Journaliste(s) à la recherche : Nathalie Lemieux

On a tous au fond de nos tiroirs des vieux bijoux en or. Et avec le prix élevé de l’or, il est tentant de les vendre. À grand renfort de publicités, certaines entreprises vous proposent de les échanger contre de l’argent sonnant. Rien de plus simple, il suffit de leur envoyer vos bijoux en or par la poste. Mais est-ce vraiment la meilleure façon d'en avoir pour son argent ? Légitime dépense a mené une enquête pour vous aider à trouver le meilleur moyen de vendre vos bijoux en or.

Thème(s) : Divers , Finances personnelles , Publicité, marketing et pratiques commerciales

Vendre ses bijoux en or par la poste

A grand renfort de publicités télévisées, certaines entreprises vous proposent d’échanger vos vieux bijoux en or contre de l’argent sonnant. Il suffit de les glisser dans une enveloppe préaffranchie, de les mettre à la poste et quelques jours plus tard on vous fera une offre!

Mais est-ce vraiment la meilleure façon d'en avoir pour son argent? Légitime dépense a mené une enquête pour vous aider à vendre vos bijoux en or… sans perdre votre chemise.

Le prix de l’or atteint des sommets
Au printemps dernier, le prix de l’or atteignait un sommet : 1200 $ l’once. Du jamais vu. Dans ce contexte, plusieurs entreprises vous proposent d’acheter les vieux bijoux en or qui trainent au fond de vos tiroirs pour en recycler le métal. Comment s’y prendre pour ne pas y perdre au change et obtenir le juste prix pour votre or ?

La valeur de l’or
Le prix de l’once d’or est déterminé chaque jour à la bourse de Londres. Mais même si l’or vaut 1200$ l’once sur les marchés, sachez que vous n’obtiendrez jamais une telle somme pour vos bijoux. Voici pourquoi :

Il faut savoir que l’unité de poids de l’or est l’once de Troy et correspond à 31,1 grammes d’or pur 24 carats.

Les bijoux ne sont jamais faits d’or pur. Ils sont généralement fabriqués avec un or de 10 à 18 carats.

Le prix du métal contenu dans un bijou est déterminé par son poids et par le nombre de carats qu’il contient. Plus le nombre de carat est élevé, plus grande sera la valeur du métal.

La valeur marchande de l’or est inférieure à sa valeur en bourse. Il faut considérer qu’il y a des frais pour le raffinage et que votre acheteur veut une marge de profit donc… n’acceptez pas la première offre !

Vos bijoux à la poste pour obtenir la meilleure offre?
Vous aurez peut-être remarqué les publicités télévisées où on nous propose d’échanger nos vieux bijoux en or contre de l’argent sonnant. On nous garantie la meilleure offre... Il suffit de téléphoner ou d’envoyer un courriel à l’entreprise. Plusieurs compagnies offrent ce service dont Dollars4gold, PlanetGold4Cash ou Cash4Gold.

Légitime dépense a fait la démarche en postant quelques bijoux en or à Dollard4gold. (www.dollars4gold.ca)

Mais avant de mettre l’enveloppe dans la boîte aux lettres, nous avons fait évaluer nos bijoux par deux experts qui ont déterminé le poids exact et le nombre de carats de chaque item. Leur évaluation confirmait la valeur brute de nos bijoux selon le cours de l’or au moment de notre enquête : 133 $.

Liste des bijoux expédiés dans l’enveloppe:
1 boucle d’oreille : 18 carats : 2,05 grammes
1 boucle d’oreille : 14 carats : 0,7 grammes
1 boucle d’oreille : 10 carats : 1,6 grammes
½ chaine : 10 carats : 4,3 grammes

Valeur brute : 133 $

Ensuite, le même jour, nous avons rencontré trois acheteurs potentiels (bijoutiers et/ou encanteurs) et nous avons obtenu trois offres différentes : 65 $, 75 $ et 84 $... soit de
49 % à 65 % de la valeur réelle de nos bijoux.

Qu’allait nous offrir Dollars4gold?

Au moment ou nous avons acheminé nos bijoux à Dollard4gold, le cours de l’or était stable et la valeur brute de nos bijoux était toujours de 133 $

Nous avons reçu une offre de 54 $ (un chèque de 20 $ pour nous remercier de notre participation et un autre de 34 $ pour la valeur des bijoux).

Dans chacune des enveloppes, aucune précision sur le poids de nos bijoux et sur le nombre de carats qu’ils contiennent… Ce montant correspond à 41 % de la valeur brute de nos bijoux.

Dollars4gold nous a donc fait la moins bonne offre…

Par ailleurs, nous avions dix jours pour accepter ou refuser l’offre à partir de la date d’émission des chèques. Compte tenu des délais postaux, il ne nous restait que 72 heures pour réagir…

C’est un délai très court car si un consommateur refuse l’offre et ne retourne pas le chèque dans un délai de 10 jours après son émission, l’offre est considérée comme acceptée par Dollard4gold… même si le client n’a pas encaissé le chèque. Les bijoux sont alors recyclés.

Qui est Dollars4gold
• Dollars4gold, une entreprise spécialisée dans le recyclage à grande échelle de métaux précieux comme l’or, l’argent et le platine, est une propriété de Money4gold Holdings inc, une entreprise publique basée en Floride opérant sous le nom de MFGD et cotée en bourse.

• L’entreprise fait affaire aux États-Unis, au Canada et dans plusieurs pays d’Europe (Angleterre, Irlande, Allemagne, Autriche, Espagne)

Vendre vos vieux bijoux en or: mode d’emploi
Notre petite enquête révèle donc qu’il est plus avantageux de vendre ses bijoux en or directement chez un bijoutier ou un encanteur que par la poste. Par contre, si pour une raison ou une autre vous ne pouvez avoir accès à un bijoutier, la compagnie Birks offre aussi un service postal, mais tout est fait selon les règle de l’art. L’identité du vendeur est vérifiée pour s’assurer de la provenance des bijoux, le colis est ouvert par des experts devant une caméra et une évaluation complète des bijoux est fournie. Si le client accepte l’offre, Birks attend que le chèque soit encaissé avant de procéder au raffinage des bijoux. Sachez cependant que ce service a un coût et que vous obtiendrez un peu moins pour vos bijoux que chez un bijoutier.

Mais, dans tous les cas, assurez-vous de connaître la valeur de vos biens. Voici comment faire :

• On trouve habituellement sur les bijoux en or une petite gravure qui indique le nombre de carats, mais ce n’est pas toujours le cas.
• Faites évaluer vos bijoux par un expert (bijoutier, orfèvre) pour connaître le poids et le nombre exact de carats qu’ils contiennent. C’est ce qui déterminera la valeur marchande du métal. Plus le nombre de carats est élevé, plus l’or est pur et plus sa valeur sera élevée.
• Soyez prêts à investir une vingtaine de dollars (ou plus) pour le coût de cette évaluation
• Si vos vieux bijoux ont une valeur artistique ou historique et que leur valeur marchande est plus élevée que le poids de l’or qu’ils contiennent, vous pourrez trouver une autre solution et ne pas les vendre pour le métal.
• Informez-vous des cours de l’or puisque son prix fluctue de jour en jour.
• En connaissant le poids de vos bijoux et leur nombre de carats, vous serez en mesure de calculer leur valeur brute (en fonction du cours de l’or ce jour là)… et de ne pas accepter n’importe quelle offre.
• Avant de vendre vos vieux bijoux, retirer les pierres précieuses. Elles ont beaucoup de valeur et vous pourriez les vendre ou les utiliser pour la fabrication d’un autre bijou.
• Méfiez-vous si l’entreprise ne vous demande aucune pièce d’identité… Dans ce type de commerce, le recel et le blanchiment d’argent sont plausibles.

Comment en avoir pour son or?

N’acceptez jamais la première offre. Négociez et assurez-vous que l’acheteur estime correctement le nombre de Karat et le poids de vos bijoux. C’est pourquoi il est important de savoir ce que vous vendez! Sachez que vous n’obtiendrez jamais un prix égal à la valeur brute du métal de vos bijoux.

Faites affaire avec une entreprise qui a pignon sur rue et qui a une notoriété à défendre… comme une bijouterie. C’est encore le meilleur moyen de négocier et d’en avoir pour son or… ou de repartir avec votre trésor!

Intervenants

Normand Roy, Corporation des bijoutiers du Québec et propriétaire de la bijouterie Omer J Roy et Fils

Jeanne Gilbert, Birks

Liens utiles

Corporation des bijoutiers du Québec
http://www.cbq.qc.ca/

Birks service postal
http://www.birksechangedor.com/

Pour déposer une plainte

OPC
http://www.opc.gouv.qc.ca/

Bureau de la concurrence du Canada
http://www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/eic/site/cb-bc.nsf/fra/Accueil